AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ô Déesse, Lady Shenyann, accorde moi... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Ô Déesse, Lady Shenyann, accorde moi... [terminé]   Lun 1 Nov - 17:30


Madland a maintenant une déesse, Shenyann.


    Feat } Belldandy de Oh ! My goddess !
      Nom : Un nom ? Pour quoi faire ? Sheny a abandonné le sien à son arrivée sur Madland. Ce n'était pas digne d'une personne de son rang.
      Prénom : Shenyann, quel nom noble et pur ! On n'aurait pas pû rêver mieux pour elle. Mais personne n'est capable d'apporter la preuve irréfutable que c'est son nom d'origine...
      Age : On suppose qu'elle a 17 ans, ou un peu plus. Personne ne le sait avec exactitude, on ne demande pas son âge à une Déesse !
      Classe sociale (Groupe désiré) : Outsider, mais future grande Déesse toute Puissante et respectée de Madland.
      Orientation sexuelle : Hétéro.
      Comment est-il (est-elle) arrivé(e) ici ? (Minimum 5 lignes) /! Les personnages nés à Madland n'ont pas à décrire leur arrivée mais leur situation à Madland (serviteur, noble, bourgeois, etc....) : "Mes rêves de grandeur ne deviendront jamais réalité, ici..." C'était à ça que Shenyann pensait, lorsque qu'une ombre passa sur le mur d'en face. Sa curiosité piquée au vif, elle s'élança pour voir de quoi il s'agissait. Un lapin noir, sombre et mystérieux, se trouvait là, et la regardait comme s'il l'invitait à la suivre. Elle ne se fit pas prier, courant après lui comme une dératée. Une porte, qu'elle passe, qui se referme. Un monde nouveau. Une nouvelle déesse, qui n'a d'ordre à recevoir de personne, sauf de Black Rabbit, qui lui a fait ce merveilleux présent.

Parlons de son physique.

    Shenyann est une jeune femme fine, sans un gramme de trop. Elle soigne son apparence jusque dans les moindre détails, et ne se permet pratiquement aucun excès. Elle fait des efforts énormes pour se mettre en valeur, tout en restant humble et sans être tape à l'oeil. Partons du bas, pour remonter vers le haut. Elle a de petits pieds fins, chaussés été comme hiver de ballerines blanches sans fantaisies. Plus haut, s'élancent ses jambes très pâles qui ne voient le soleil que très rarement. En général, Sheny porte une longue robe finement travaillée de couleur claire, qui lui descend jusqu'aux pieds. En générale blanche, elle peut aussi être grise, bleue ou rose pâle, toujours avec des motifs harmonieux et colorés. En été, cette robe n'a pas de manche et est plutôt fine, mais échange sa place avec une chaude toge à manches longues l'hiver. Passons enfin à son visage, qui est assez singulier. Jamais vous ne la verrez sans son curieux maquillage, qui ne semble s'effacer jamais, même si vous frottez de toutes vos forces. Elle possède des yeux violet-gris assez foncés, qui pétillent constamment de joie et qui sont des portes toutes grandes ouvertes sur son âme et ses émotions. Sa coiffure est toujours minutieusement faites, rien n'est laissé au hasard. Il est très rare de la voir les cheveux détachés, libres et sans décorations. C'est même impossible, sauf si vous la prenez au saut du lit, ou dans les trois secondes avant qu'elle aille se coucher. Et encore. Il faudrait que vous soyez extrêmement chanceux, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Elle aime aussi beaucoup les bijoux, et en porte souvent, voire tout le temps : bracelets, colliers, boucles d'oreilles...


Parlons de son caractère.

    Des filles comme ça, on en voudrait tout le temps. Si gentille, si serviable, si parfaite... Toujours à rire, à consoler, à aider, à se faire des amis, à réconcilier... C'est le genre d'amie sur qui on peut compter, en qui on peut placer une totale confiance. Elle est toujours là pour nous, quoi qu'il arrive, à n'importe quelle heure, n'importe où. Mais savent-ils tous ces imbéciles naïfs, qu'elle ne fait cela que dans le but de se faire aimer ? Se faire aimer... de ses sujets, de ses fidèles. Oui, car elle pense qu'il est du devoir d'une déesse d'aider ceux qui croient en elle, de répondre à leur prière, de faire que leur dévouement soit toujours plus fort, toujours plus infaillible. On peut qualifier Shenyann de manipulatrice. Mais dans le "bon" sens du terme, car elle n'a jamais fait de mal à personne. A-t-elle déjà été trompée, par un abus de confiance ? Oh oui. Et bien sûr qu'elle châtie les mécréants, ceux qui n'ont pas le mérite d'être au service d'une déesse aussi juste. Personne ne sait exactement ce qui arrive aux pénitents (qui ignorent qu'ils le sont, d'ailleurs). On sait juste qu'elle ne les tue pas. Mais alors ? Torture ? Chantage ? Menace ? Autre ? Les victimes, qui ne se considèrent absolument pas comme telles, n'en parlent jamais. Elle a beau être manipulatrice, Sheny a vraiment un fond débordant de bonté. Peut-être que toute cette histoire n'est qu'un prétexte. Toujours est-il qu'elle pense vraiment qu'elle sera un jour la plus grande déesse de tous les temps. Mais comment faire, alors qu'elle n'a aucun pouvoir, et que personne n'ai au courant de son statut ? Oui, Shenyann fait preuve d'une timidité maladive et d'un mal fou à se confier à quelqu'un. Elle ne répond jamais non à la question "Ca va ?" de peur qu'arrive le traditionnel "Pourquoi ?". Elle agit dans l'ombre, sans se dévoiler. Au fond, il s'agit là d'une jeune fille douce et naïve, réservée et secrète. On pourrait la qualifier de folle, de faible et de tout un tas d'autres adjectifs peu valorisants. C'est une grande rêveuse, une romantique finie. Quelque part, elle a peur qu'on ne l'aime pas. C'est peut-être pour ça qu'elle cherche tant à être adorée, quitte à faire n'importe quoi pour ça. Si les gens savaient, elle inspirerait sans doute la pitié, ce dont elle aurait horreur. Elle déteste qu'on la prenne en pitié, qu'on lui fasse de la charité. Aider les autres, oui. Se faire aider, non. C'est aussi pour cela que certaines personnes abusent d'elle : prendre sans rien donner en retour ? Mais quel merveilleux concept ! En revanche, Sheny n'est pas stupide au point de faire confiance à tout le monde. D'ailleurs, elle ne fait confiance à personne. Les seules fois où elle a essayé, cela s'est horriblement mal fini.


Parlons de son histoire.

    Shenyann était assise dans une taverne, chaleureuse, bien éclairée, et surtout, bien fréquentée. Pas d'ivrognes affalés au comptoir, pas de regards qui en disaient long sur quelques intentions impures, pas de bagarres, pas de bestioles, pas d'odeurs pestilentielles... Un endroit où il faisait bon vivre, comme aimait la petite déesse. Elle était seule à sa table, un peu en retrait, mais plus pour longtemps. Elle attendait quelqu'un. Un peu plus tôt dans la journée, sur le port, elle avait retrouvé un ami d'enfance, qu'elle n'avait pas vu depuis très, très longtemps. Elle ne s'était même pas demandé pourquoi il était à Madland, et non sur Terre. La réponse était évidente, il avait suivit le lapin noir. Bientôt, il arriva. Le coeur de Sheny rata un battement. Enfant, elle avait toujours été un peu amoureuse de lui. Et maintenant qu'il était devenu un magnifique jeune homme... Reprenant contenance, ils discutèrent un moment avant que n'arrive la question fatidique : "Que deviens-tu, depuis tout ce temps ?". Alors, se souvenant de moment passer avec cet homme, qui avait été son seul ami, et son unique confident, le seul en toute une vie, elle décida qu'il n'y avait rien à craindre :

    -Eh bien quand tu as déménagé de notre village, je me suis retrouvée un peu perdue et seule. Je n'avais plus personne, moi la petite orpheline du village... Ah oui, mes parents ne sont jamais revenus, après m'avoir laissée là un an avant. Bref. Tu sais bien que j'ai été recueillie par le vieil homme, qui vivait seul dans sa petite maison. Mais il est mort, on ne sait pas trop de quoi. Ensuite, c'est notre voisine, la boulangère, tu te souviens ? qui m'a adoptée. Ensuite, ce ne fut qu'année plus ou moins heureuses et ennuyeuses. Je n'ai pas changé tu sais, tout le monde m'aime toujours autant... Je suis peut-être trop gentille ? C'est bien possible... Mais j'aime tellement aider les autres ! Enfin bref. J'ai été à l'école du village, puis au collège de la ville d'à-côté. Je connaissais tout le monde, mais je n'avais aucun véritable ami. C'est au collège que, pour la première fois, on abusa de ma gentillesse. Ils adoraient faire ça ! Je me retrouvais sans un sou, sans rien. J'ai donc appris à reconnaitre ces viles personnes et à les éviter. Je ne leur ai plus rien donner, et ça ne leur a rien fait, ils en avaient assez profiter. Oh ! Tu ne peux pas savoir combien ça m'a déçue et brisée. [Les larmes lui montèrent aux yeux, tandis qu'elle continuait de parler, sous le regard bienveillant de son ami] Enfin... Après je suis entrée au lycée. Ca allait un peu mieux, mais bon, c'était pas la joie quand même. En plus, j'étais en internat, et je ne revenais pas toujours au village le week-end. Surtout parce que je n'avais pas assez d'argent, et que je m'ennuyais à mourir chez nous. Au moins en ville, on trouvait toujours quelque chose à faire. L'année dernière, il m'est arrivé quelque chose de formidable. J'ai aidé un garçon de ma classe. Enfin, je lui ai surtout remonté le moral, tout un tas de problèmes lui étaient tombés dessus en même temps, le pauvre. Donc, grâce à moi, il a fini par revoir la lumière, et tout, et tout. Et là... Plusieurs choses que je lui avais dit, au départ juste pour le réconforter, se sont réalisées. Par exemple, je lui avais dit que tout s'arrangerait. C'est arrivé. Je lui avais dit qu'on retrouverait sa soeur disparue. C'est arrivé. Je lui ai dit que son père arrêterait de boire. C'est arrivé. Et je pourrais te citer encore plein d'exemples. Après ça, il arrêtait pas de me dire que j'étais une Déesse, que je faisais des miracles... Et il a finit par m'en convaincre. Sauf que moi, je sais que je n'ai aucun pouvoir, tu vois ? Mais je pense que dans ce monde-ci, ça viendra. Et je deviendrai Déesse de Madland. C'est génial, hein ? J'ai vraiment de la chance !

    -Tu... Tu comptes VRAIMENT devenir une Déesse ? Je veux dire... Tu sais que ce n'est pas possible, hein ?

    -Comment ça, pas possible ? Bien sûr que ça l'ai ! Mais laisse-moi terminer, ce ne sera pas long. Il n'y a pas longtemps, j'étais dans mon jardin, tu sais, avec le petit muret au fond. J'y ai vu une ombre, et comme je suis curieuse, j'ai décidé d'aller voir. C'était un lapin noir ! J'ignore pourquoi, mais j'ai eu une irrésistible envie de le suivre et... Ben je l'ai suivi. Et je me suis retrouvée ici, à Madland. Alors je serais peut-être une déesse très puissante, mais je ne pourrais que m'incliner devant Black Rabbit !

    La soirée se poursuivit calmement, eux deux bavardant, tandis que la salle se vidait. L'ami d'enfance de Sheny avait eu une vie bien remplie, mais il ne lui en dévoila pas même la moitié. Il la trouvait trop... Folle ? D'accord, ce n'était pas la pire, mais quand même. Enfin ils se quittèrent, et il se fondit dans les ombres pour ne plus jamais revenir. On ignore ce qu'il est advenu.


Parlons de vous.


      Surnom : Pleiiiiiins.
      Age : 14 ans
      D'où connaissez-vous le forum ? Double-compte : Seraphina Von Sommer
      What else ? Obligée de remettre les codes ? ^^
      Et les ChocoSui's ?
Revenir en haut Aller en bas
.
avatarHi darling, i'm Queen Of Heart, nice to meet you. ♥
.


»Messages : 121

»How old are you : 20 years old.
»Where are you : In my castle.
»What's your job : I control everything, what else ?


Heart Card
»Your Quote: « The Mad Queen said; Off with his head, of with his head, of with his head ~ »
»Your Mood: My mood is your mood.

MessageSujet: Re: Ô Déesse, Lady Shenyann, accorde moi... [terminé]   Sam 6 Nov - 19:48

    Oh j'avais pas remarqué qu'elle était terminée ! Excuse-moi .
    Non, pas besoin de remettre les codes je pense que tu as déjà lu et relu le règlement...
    Tu es validée et ajoutée à ton groupe !

- - - - - - - - - - - -

    well when you go, don't ever think i'll make you try to stay. and maybe when you get back, i'll be off to find another way. and after all this time that you still owe, you're still a good-for-nothing i don't know, so takes your gloves and get out. better get out! while you can. — I Don't Love You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ô Déesse, Lady Shenyann, accorde moi... [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Door :: Madland's People :: Présentations archivées-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com