AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alone... In the Dark [Finiii ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Alone... In the Dark [Finiii ~]   Dim 5 Déc - 15:45

Parlons de Alone.



    Feat } Inconnue É_È .


      Nom : -
      Prénom : Alone
      Age : 14 ans
      Classe sociale (Groupe désiré) : Outsider
      Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
      Comment est-il (est-elle) arrivé(e) ici ? : Vos parents ne vous ont-ils jamais dit de ne jamais suivre les inconnus? Mais peut-on vraiment considérer un lapin comme un ''inconnu''? Quoi qu'il en soit, Alone n'a jamais eu de parents. Et je n'en aurai JAMAIS! Ce lapin... Non, Le Lapin... Ne l'a-t-il pas conduite dans un monde meilleur? Mais, meilleur pour qui?... Pour Alone? Ou pour ses victimes?... Je ne regrette pas d'avoir suivi ce lapin. Je ne regrette jamais. Car je ne pense pas ~ Je ne suis qu'un corps sans âme, qui agi sous les ordres de... De qui, au juste?... Hun hun hun...


Parlons de son physique.


    On n'a jamais considérée Alone comme jolie, ni comme affreuse.

    Le mot juste serait transparente.

    Question grandeur, elle est dans la moyenne. Pas plus grande que les autres, ni trop petite... On a seulement tendance à la confondre avec une enfant de 10 ans. Déconseillé. Alone est très mince, signe que sa nutrition n'est pas à son fort. Malgré tout, elle cache sa douleur, comme à peu près tous ses autres émotions. Elle peut se faufiler n'Importe où, vu sa petite taille, donc. Son visage est tout à fait banal. Des sourcils minces, un nez comme les autres, une bouche aux lèvres fines.

    Mais... Ses yeux... Que vois-je?

    On n'a jamais fait attention aux yeux sombres d'Alone. Des yeux mornes, aux paupières à demi-fermés... Mais oui... C'est... Une toute petite étincelle y brille. De la folie pure et simple. Mais je vous déconseille de la regarder dans les yeux pendant plus de 10 secondes...

    Hun hun hun... Mais, dis-moi, Alone tes cheveux étaient pourtant longs, avant?

    Oui. Mais jamais personne n'a osé les coupés. Pourquoi? Ils n'ont jamais su le dire. Pas même Alone. Elle s'en fichait éperdumment, elle, de ses longs cheveux noirs. Qu'il y ait ou non des roses rouges et blanches, ça n'avait pas d'importance.

    Non... Mais qu'est-ce qui avait de l'importance à ses yeux?...

    Sûrment pas son apparence. Alone n'a jamais choisi ce qu'elle a porté. Elle a toujours enfilé sans question ce qu'on lui tendait. Seulement, à son arrivée à Madland, elle a refusée pour la première fois de rester en petite robe de nuit blanche. Elle s'est donc retrouvée, -Dieu seul sait comment- avec une robe noire à la grande jupe enfilé par-dessus une blouse à manche courte. Des longs bas, des gants qui arrêtent au poignets et des bottes à larges attaches, tous noirs, complètent sa tenue pour le moins étrange.

    Et ton pendentif en étoile, Alone?... Tu n'en parle pas?... Hun hun hun...


Parlons de son caractère.


    Alone est d'abord et avant tout quelqu'un de solitaire. Elle déteste être entourée de gens, pour elle, c'est un supplice. Elle a vécu seule toute sa vie et le restera ~

    Je ne suis pas violente, voyons. Seulement...

    Sadique.

    Manipulatrice.


    Et rancunière ~

    Cette adolescente n'éprouve aucun sentiments, du moins c'est ce qu'elle laisse croire. Soit Alone est réellement insensible, soit elle entasse ses peines et ses rires dans un coin bien profond de son esprit. Mais comment le savoir, sous ce visage impassible? Comment le savoir, sous ce masque neutre?...

    Vous ne le saurez jamais, voilà tout.

    La rancune d'Alone pour ses parents, mêlée à son sentiment d'abandon, ont eu un effet dévastateur sur sa personnalité. Elle ne s'attache plus à rien, elle ne croit plus en rien. Elle considère tout le monde comme des lâches. Elle entretient particulièrement une haine profonde envers les parents, qu'elle soupçonne d'abandonner leur enfants un jour ou l'autre.

    Oh oh, les préjugés ~

    Pour Alone, plus rien n'a d'importance. La vie a-t-elle réellement un sens?...

    Le vol, l'intimidation et le meurtre! ~ Voilà le sens de ta vie, pauvre Alone... Tu m'appartiens, désormais... Tu m'as toujours appartenu... Hun hun hun.


Parlons de son histoire.




Je me demande encore aujourd'hui pourquoi, à ma naissance, ma mère m'a nommée ainsi. N'a-t-elle pas pensé un seul instant à ce que je ressentirais lorsque je comprendrais le sens de ce mot? N'a-t-elle pas imaginé que, à cause justement de ce prénom, la malchance me suivrait? Mais, s'est-elle seulement souciée de ce que je déviendrais?...

Non.

Elle ne s'est jamais souciée de moi. Pour elle, je n'étais qu'une erreur, une enfant prématurée avant son mariage. Une malédiction dont elle s'est rapidement débarrassée en m'envoyant dans un orphelinat. J'aurais pu être Alone Walker. Mais la vie ne m'a jamais donné cette chance. J'ai grandi avec d'autres enfants de mon âge, aussi démuni que moi. Mais, au fond de moi-même, je savais bien qu'il n'était pas comme moi. Eux, petite bambins innocents, je les méprisait. Oui, je les détestais, au point de m'en éloigner le plus possible. Je refusais de leur parler, ne serait-ce que par politesse. Je voulais être seule.

Laissez-moi... Laissez-moi toute seule...

J'ai du les regarder partir, alors que moi, je restais dans mon coin. J'ai vu des générations d'enfants être adoptés sans que personne ne me remarque. Et c'était très bien ainsi. Je n'avais nullement besoin d'une famille.

Mais, tout le monde n'était pas de mon avis.

Une nuit, alors que je faisais semblant de dormir - cela m'arrivait très fréquemment -, j'entendis des pas entrer dans ma chambre. Et oui, cette petite chambre médiocre que j'habitais depuis quatorze longue année, seule, sans vouloir de colocataires.

Les pas se rapprochait.

J'entendis deux voix qui chuchotait.

- La voilà... Vous allez voir, elle est très docile...

- Ses cheveux semble plutôt long, non?...

- Nous... Nous n'avons jamais osé les coupés...

- ''Osé''? Ce n'est qu'une enfant... Une très belle enfant, je dois dire...

- Alors?...

- C'est bon. Voilà.

Le tintement relatif des pièces d'or se fit entendre. Effrayée, j'ouvris grand mes yeux lorsque que quelqu'un déposa une serviette imbibée de chloroforme sur ma bouche.

Je... Je dois résister... Il le faut... Il le faut...

Lorsque j'ouvris les yeux, je ne vis que du noir. Des chuchotements retentissait, et je tremblais de tous mes menbres. Je n'aurais pu dire si c'était la peur ou le fait que je ne portais que ma petite robe de nuit blanche. Je regardais de tout côté, affolée, sans pourtant ne rien voir.

- Voilà donc un joli spécimen, jeune, assez mignon. Très délicate et docile, annonca alors une voix d'homme. Je commence les enchères à 65 livre sterling...

J'étais horrifiée, surtout lorsque j'entendis des gens renchérirent. J'étais en train de paniquer, lorsque quelqu'un serra sa main dans la sienne.

- Ne t'en fais pas, me chuchota une voix d'adolescente. Ce n'est pas la première fois que je passe par ici... Et puis, d'après ce que j'ai entendu, tu est plutôt jolie. Tu devrais aboutir dans une bonne famille...

Un bonne famille?...

Un coup de marteau retentit et l'homme hurla ''Vendu pour 80 livre sterling!''. On m'empoigna alors par derrière et je fus conduite à travers de nombreux couloir, toujours les yeux bandé. À un moment, on me lâcha, pour être aussitôt rattrappée par quelqu'un d'autre.

J'avais peur...

Soudain, je débouchai à l'air libre, mes pieds nus trébuchant sur les cailloux. L'homme qui me tenait - Enfin, je suppose que s'était un homme - mis doucement ses mains derrière ma tête et décrocha mon bandeau. La lumière de midi m'aveugla et je dus me cacher les yeux avec mes mains.

- C'est beaucoup mieux comme ça, hein? me dis l'homme en souriant.

Retrouvant la vue, je l'observai longuement et m'abstint de répondre. J'étais toujours attaché par une corde qui serrait mes poignets, et une autre autour de mon cou. L'homme tendit alors ses mains une nouvelle fois autour de mon cou afin de me libérer de la corde.

N'abandonne pas... Il reste de l'espoir... Il y a toujours de l'espoir... Ne laisse pas tomber.

Je fus alors prise d'un sentiment qui m'envahit d'un bien-être, qui me fis sentir forte. De quel droit cet homme m'attachait-il avec de la corde? De quel me souriait-il, alors que moi, j'étais à sa merci?

Non... Cela ne se passera pas ainsi.

Je baissai les yeux sur sa main et, dans un dernier espoir, je la mordis de toute mes forces. Il hurla et moi, plus déterminée que jamais, serrai encore plus les dents, manquant de lui arracher un morceau de chair. Du sang coulait de sa plaie et il finit par se libérer de mon emprise. Et alors, sans réfléchir, je m'enfuis dans les jardins à ma gauche. Je courais, courais, courais...

Il ne devait pas me rattrapper.

Les buissons de roses défilaient à toute allure devant mes yeux alors que je fuyais vers la liberté.

- Attends, retentit la voix gémissante de l'homme. Attends!...

Je n'eux même pas un regard en arrière, continuant de courir comme si ma vie en dépendait.

Et elle en dépendait réellement.

Je me fichais d'où je m'en allais, tout ce que je voualis, c'était partir... Partir loin d'ici... Au bout d'un moment, je du m'arrêter, à bout de souffle.

Non... Il faut continuer... Il faut... Oh!

Un lapin passa devant moi, et je levai la tête, incrédule. Un lapin, ici?

Le lapin... Il faut suivre le lapin!

Sans savoir pourquoi, je repartis à la course, suivant le lapin à travers le dédale de buissons. Pourquoi faisais-je cela? Pourquoi?... Je ne su jamais décrire ce sentiment plus fort que tout ce que j'avais ressenti au cours de ma courte vie... Tout ce qu'il importait, à présent, c'était le lapin.

Vite, vite...

J'arrivai enfin au pied d'une colline. Le lapin sautilla encore un peu, puis se retourna vers moi. J'utilisai alors mes dernières forces pour le rejoindre. À peine étais-je à un mètre de lui que ce pauvre lapin sauta dans un terrier au pied de l'unique arbre au sommet de la colline.

Allez... Saute.

Une partie de moi-même m'ordonna de sauter, alors qu'une autre, de me reposer. Le choix fut facile. À peine ais-je fermé les paupières que je tombai sur le sol, endormie.

Réveille-toi. Il est l'heure.

J'ouvris lentement les yeux. Le soleil se couchait paresseusement à l'horizon. Mon regard se porta sur le terrier.

- Ohé! hurla alors une voix.

Effrayée, je tournai la tête et apercus l'homme, cet idiot qui m'avait ''achetée'', qui m'appelait au loin comme s'il était tout à fait normal d'avoir des humains en sa possession. Alors qu'il s'approchait de plus en plus, une rage incontrolable s'empara de moi, et je fis de mon mieux pour la cacher. Il arriva enfin à ma hauteur et s'agenouilla devant moi, frêle adolescente terrorisée.

- Te voilà enfin, murmura-t-il en me caressant la joue - geste déplacé qui me mis hors de moi.

Et puis, sans un mot, je lui assenai un violent coup de poing sur la tempe. Il s'effondra silencieusement sur le sol, inerte.

Hun hun hun...

Était-il mort?

Hun hun hun!

Je secouai la tête, tentant de reprendre lentement mes esprits. J'avancai une main tremblante vers l'homme et le fouillai, sans plus réfléchir. Ma main s'arrêta alors sur une forme longiline, autour de sa taille. Craintive, je retirai alors un poignard ondulé.

Coupe tes cheveux. Une nouvelle Alone est sur le point de naître ~

Le regard fixe, j'obéis. Empoignant mes cheveux d'une main, je placai le couteau derrière ma couette improvisée. Et je tirai sur le couteau. De longues mèche des cheveux noirs tombèrent au pied du terrier.

Garde ce couteau précisieusement. Il te serra utile ou tu t'en va...

Je sortis de ma poche un long ruban noir que j'enroulai autour ma cuisse, logeant le couteau entre ma peau et le ruban.

Et maintenant, saute.

Et alors je sautai.
~


- S'il vous plaît, monsieur... J'ai froid... J'ai faim...

- Euh, bien sûr petite...

- Pourriez-vous me donner de quoi manger? Je vous en prie!

- D'accord, d'accord... Voilà, je t'offre... BON DIEU!

- Votre argent. Tout de suite.

- C'est... C'est une mauvaise blague!?

- Non. Votre argent.

- Quoi!? Mais, mais... Glups!

- Votre argent, monsieur.

- Bien... Bien sûr.... Voilà.

- Merci bien.

- ... Vous... Vous ne me libérez pas?

- Je ne vous ai rien promis de tel.

- Mais!

- Hun hun hun...

- S'il... S'il vous plaît...

- Pars. Et que je ne te revois plus jamais.

- Bi... bien...

Dis donc, tu t'en sors plutôt bien... Je t'avais dit que ce couteau te serai utile, Alone...




Parlons de vous.







      Surnom : Yume

      Age : 13 ans ~
      D'où connaissez-vous le forum ? Du Partenariat avec Alice au Royaume de Coeur ^^
      What else ? Nespresso {D.}
      Et les ChocoSui's ? Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice èwé {D.}



Dernière édition par Alone le Sam 11 Déc - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Alone... In the Dark [Finiii ~]   Sam 11 Déc - 16:49

    Bienvenue ~
    Il te reste un code à trouver avant d'être validée !
    Je te conseille de lire ou relire attentivement le contexte.

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Re: Alone... In the Dark [Finiii ~]   Sam 11 Déc - 16:55

C'est mieux comme ça?
Revenir en haut Aller en bas
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Alone... In the Dark [Finiii ~]   Sam 11 Déc - 17:29

    Parfait, quelques fautes d'orthographe mais vu ton âge c'est normal !
    Validée > Outsider.

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi darling, i'm Contenu sponsorisé, nice to meet you. ♥



MessageSujet: Re: Alone... In the Dark [Finiii ~]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alone... In the Dark [Finiii ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Door :: Madland's People :: Présentations archivées-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit