Partagez | 
 

 Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
,
avatarHi darling, i'm Nathanael Micheals, nice to meet you. ♥
,


»Messages : 11

»How old are you : 15 petites années~
»Where are you : Va savoir 8D
»What's your job : Sport Freak~


Heart Card
»Your Quote: J'y arriverai, je deviendrais le meilleur...
»Your Mood: Bon, restons calme... Réflechissons

MessageSujet: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Jeu 23 Déc - 19:47

Nathanael se stoppa net dans sa course, aveuglé par la lumière du soleil qui contrastait avec l'obscurité nocturne dans laquelle il se trouvait précédemment. Il se retourna d'un coup, plus une seule trace du parc dans lequel il s'entraînait, plus aucune trace de ses amis. Ses yeux s'écarquillèrent alors qu'il regarda tout autour de lui. Plus aucune trace du lapin, il se trouvait sur une place très fréquenté, en plein jour, et il faisait froid. Vraiment, surtout qu'il n'est pas chaudement vêtu... Il passa sa main dans ses cheveux, se rappelant ainsi qu'ils étaient détachés. Nath' soupira, tout en baissant la tête.

*Je déteste avoir les cheveux détachés, les gens me prennent plus facilement pour une fille...*

Bon, une fois ne le gêne pas, vous pensez bien, mais si toute la place se mettait à l'appeler mademoiselle... Je suppose que vous comprenez, chacun a un minimum d'amour propre. Puis son regard fut attiré par quelque chose qui se tenait à ses pieds, un peu devant lui, dans un amas de neige qui avait résister au pas incessant des passants. Il s'accroupit et l'effleurant du bout des doigts, il pris l'élastique dans ses mains, SON élastique. Il eut un sourire en coin. Voilà déjà un problème de résolu. Il attacha ses cheveux en une haute queue de cheval tout en se relevant, et se mit à détailler ce qui l'entourait.

Des gens, oui bien sûr, mais quelque chose d'assez surprenant dans leurs vêtements chez certains... Quand il remarqua ces tenues affriolantes, d'un style ancien, riche, complexes et élégantes, il pensa d'abord à un regroupement de cosplayeurs... Mais ils n'avaient pas l'air d'être là pour ça, et vaquaient à leur occupation. C'est alors qu'il prêta attention à l'architecture des lieux. Un style ancien qu'il se souvenait avoir vu dans des livres ou des films. Une chose était sûre, et elle venait d'apparaître à son esprit. Il n'était plus en Angleterre, ou tout du moins plus l'Angleterre qu'il connaissait. L'espace d'une seconde, il se mit à paniquer. Après tout, il se retrouvait là, en hiver, dans un endroit qu'il ne connait pas, sans argent et avec seul vêtement son uniforme de foot et une veste de jogging... En hiver. Quelle idée il avait eu d'enlever son jogging... Mais il se reprit bien vite, céder à la panique ne le mènerait nul part, il devait réfléchir.

Un frisson le parcouru, maintenant qu'il ne bougeait plus il commençait à sentir la morsure du froid. Les mains tremblantes, il referma sa veste. Ce n'était pas grand chose, mais c'était déjà ça... Et pour réchauffer ses jambes, il se mit à marcher au hasard sur la place, ne s'éloignant pas trop de l'endroit où il était arrivé, au cas où le satané lapin refasse son apparition. Ce qui marchait pour réchauffer ses jambes, mais ses réflexion de menaient nul part...

*Réfléchis Nath', réfléchis !*

Et il avait beau se dire ça, il ne trouvait pas de solution à son problème. Et un gros problème même, il pourrait très bien mourir ici que personne ne s'en rendrait compte ! Il se mordit la lèvre inférieur tout en laissant s'échapper un râle de désespoir, sans même penser qu'il pourrait gêner ou faire peur aux passants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Jeu 23 Déc - 21:47

    Neige de mes deux...

    Quelle vulgarité ! Mais bon, n'oublions pas de qui il s'agit. Il s'agit de Dolce après tout; Dolce qui jure toujours comme un camionneur ivre mort. Ah elle est gracieuse notre Dolce ! Elle est féminine ! D'ailleurs... Que faisait-elle dehors par un temps pareil me demanderez-vous ! En fait elle dût fermer sous bar quelques heures; faute d'alcool... Son fournisseur refusa de la livrer à cause de la neige. Une bande de feignant si vous voulez l'avis de Dolce, mais on s'en fiche de son avis : elle avait besoin de cet alcool donc elle devait bouger son cul...

    Elle s'emmitoufla un minimum, mit un vieux jean délavé; un col roulé noir et un long manteau en cuir, une écharpe en grosse laine et elle enfonça sa tête dans ses épaules pour aller affronter le froid les mains dans les poches en crachant des insultes à l'encontre de Mere Nature, de son fournisseur et de la neige. Quels enfoirés ceux-là !

    Bien évidemment il fallait aussi que son fournisseur soit à l'autre bout de la ville ! Elle aurait bien voulu y aller d'une traite mais elle fut distraite par un évènement plus ou moins commun à Madland; une arrivée soudaine en gros. Un jeune homme ou une jeune femme (Dolce et l'observation ça fait cinq...) apparut en short et surement dans un uniforme sportif. C'était pas spécialement malin de sortir comme ça... Il ne faisait pas froid de l'autre côté de la porte ? Dolce avait presque pitié de lui; ou elle.

    Pitié, c'est bien la première fois que ça arrive... Il y a peut-être un avantage à en tirer... Cela ferra au moins peut-être un futur client qui sait. Enfin, non il allait l'air plutôt jeune malgré sa grande taille... La reine était plutôt sévère sur l'alcool; qu'est-ce qu'elle pouvait-être chiante elle aussi ! Tiens, l'outsider venait de bouger, de ramasser un élastique pour se ramasser les cheveux semant le doute dans l'esprit de Dolce; était-ce un homme ou une femme ?


    Tch. Je sens que je vais le regretter...

    La curiosité est un vilain défaut, et puis ça lui faisait presque de la peine de le voir se les geler dans la rue... Elle retira donc, tel un gentleman, son manteau pour le jeter à la tête de son cadet qui faisait bien une dizaine de centimètres de plus qu'elle; mauvais pour son égo mais étant une femme c'était pas spécialement gênant.

    Bienvenue à Madland p'tit.

    Petit, oui elle le considérait comme plus jeune et ayant des problèmes avec la langue anglaises elle n'utilisait peut-être pas le mot approprié... Vous pouvez prendre une photo voici un évènement rare et inquiétant, d'ailleurs des personnes connaissant Dolce se retournèrent avec une expression de surprise et de peur sur le visage. D'ailleurs elle regrettait presque, elle avait froid... Et puis elle posa une seule question :


    Qu'est-ce qu'tu fous fringué comme ça; il gèle d'l'autre côté ?

    Vous vous attendiez à ce qu'elle se présente ou demande poliment le nom de son interlocuteur ? Comme elle dirait si bien : rien à foutre. Ne vous méprenez pas; elle ne voulait en rien aider le jeune outsider, avoir deux squatteurs (qu'elle exploitait en passant) dans son bar lui suffisait, elle voulait juste satisfaire sa curiosité.


- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
,
avatarHi darling, i'm Nathanael Micheals, nice to meet you. ♥
,


»Messages : 11

»How old are you : 15 petites années~
»Where are you : Va savoir 8D
»What's your job : Sport Freak~


Heart Card
»Your Quote: J'y arriverai, je deviendrais le meilleur...
»Your Mood: Bon, restons calme... Réflechissons

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Jeu 30 Déc - 23:03

Nathanael avait beau réfléchir, il n'arrivait pas à savoir où il se trouvait. Ce lieu, en plus d'être assez étrange et intriguant, lui était totalement inconnu. Il ne cherchait pas à savoir où il était bien sûr, mais plutôt comment il était arrivé, et surtout comment rentrer chez lui. Il avait un match à disputer dans deux jours et il refusait de le manquer. Pourtant, une petite part de sont être lui disait qu'il n'y arriverait pas, qu'il était coincé ici pour un moment... Cette petite part pessimiste qu'on a tous en nous, vous savez ? Eh bien sachez que chez Nath', ce pessimisme a tendance à le faire plonger au 36eme dessous, à le changer radicalement... Heureusement, ce n'était pas le cas aujourd'hui, il restait fidèle à lui même bien qu'il soit vraiment inquiet de sa situation. Et surtout de sa survie. Au moins, il est terre à terre...

Bienvenue à Madland p'tit.

Cette phrase était arrivée juste après qu'il se soit pris une masse de tissus en plein dans la tête. La prenant dans ses mains, il s'aperçut que c'était un manteau en cuir, et même un manteau long. Il leva ensuite immédiatement la tête pour regarder qui lui avait parlé. C'était une jeune femme, plus petite que lui, aux cours cheveux blonds. Et à en juger par sa tenue, le manteau qu'il tenait actuellement lui appartenait... En ce qui concerne le manteau, il se contente de le garder dans ses mains, ne sachant pas quoi faire avec.

Est-ce qu'il avait été vexé par le mot petit ? Non, absolument pas, c'est quelque chose qui ne le gênes pas, contrairement au fait qu'on le prennes pour une fille... Non, la seule chose qui l'avait interpellé dans la phrase de la jeune femme, c'était le nom "Madland". Alors c'était le nom du lieu dans lequel il avait atterri... Un nom qui ne laissait rien présager de bon si vous voulez savoir ce qu'il pense. Puis son attention se porta sur les gens qui les entouraient, et qui les regardaient bizarrement. Il n'avait aucune idée de la raison de leur regard, mais il décida de ne pas y prêter attention. Surtout qu'il avait entendu la voix de la jeune femme, il la regarda donc parler. Question de politesse, que voulez-vous...


Qu'est-ce qu'tu fous fringué comme ça; il gèle pas d'l'autre côté ?

De l'autre côté ? L'autre côté de quoi ? Hum, elle devait parler de l'endroit d'où il venait, il se souvenait avoir passer une porte, alors l'autre côté de la porte, ça s'expliquait... Et là, Nath' compris pourquoi il tenait ce manteau. Elle lui avait jeté dessus puisqu'il faisait froid. Pourtant, il n'osait pas le mettre : et elle, elle n'aurait pas froid ? Peu importe, pour le moment, il devait répondre à sa question. Il est bien éduqué notre jeune sportif, n'est-ce pas ?

"Eh bien, si, c'est l'hiver aussi... Mais j'étais en train de faire du sport, alors ça réchauffe vite... D'ailleurs les amis avec qui je m'entraînait doivent s'inquiéter de pas me trouver..."

P
uis il fut pris d'un léger frisson. Il regarda le manteau avec hésitation, puis leva la tête vers la jeune femme, un sourire aux lèvres.

"D'ailleurs, merci pour le manteau... Si vous avez froid, je vous le rend immédiatement."

I
l enfila le manteau, qui heureusement tombait plus bas que son short, réchauffant un peu mieux ses jambes. Il reporta immédiatement son attention sur la jeune femme. Il ne se posait aucune question sur son identité assez étrangement, à croire qu'il n'avait pas l'intention de lui demander qui elle était. Ce qui n'est pas si faux : Nath' ne la forcera pas à lui dire son nom si elle n'en a pas envie... Et dans le même temps, il ne lui dirait pas le sien pour la même raison. Mais en réalité, ses pensées étaient centrées sur cette endroit.

"Et, excusez-moi de vous demander ça, mais... Vous avez dit que cet endroit s'appelait Madland ? Qu'est-ce que c'est exactement ? Je veux dire, où est-ce que ça se situe ?"

M
auvaise question, il risque de retomber de haut en entendant la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Dim 20 Mar - 17:40


    L'hiver... C'est vrai, c'était cette semaine et ça tombait au même moment que dans son Italie natale... Ah l'Italie, son soleil, ses cigales... Mais bon, elle avait un petit sourire presque moqueur sur le visage. Que dis-je presque, c'était un sourire moqueur car elle savait pertinemment que la semaine prochaine ils seraient au printemps. Ah ! Madland et ses saisons... Mais bon, là non seulement elle se les gelaient, mais en plus elle ne lui répondait pas... Et si ils allaient parler ailleurs ? La jeune fille remonta son écharpe pour lui couvrir jusque sous les yeux, elle enfonça ses mains dans ses poches après lui avoir fait signe de la suivre. Parler dans le froid et aider les gens c'était déjà pas son truc, si elle tentait de "l'aider" ici elle ne le ferrait pas au milieu de la neige.

    D'ailleurs cela lui faisait toujours bizarre de savoir que volontairement elle agissait pour l'intérêt de cet inconnu, ce "gamin" comme elle allait l'appelait... Mais il n'avait pas intérêt à se sentir trop en confiance et à oublier qu'il dépendait complètement d'elle et qu'il lui en devait une belle.... Voilà sa vraie raison, vous pensiez sérieusement qu'elle allait l'aider comme ça pour faire sa BA de l'année ? Non, une personne soucieuse de son karma et des trucs dans ce genre aurait sûrement fait ça. Mais Dolce n'aimait pas ce genre de personnes, ils étaient hypocrites et pensaient effacer les pires bassesses par quelques gestes amicaux et totalement intéressés. Elle se considérait bien supérieure à eux, pourquoi faire semblant d'être gentille ? Cela le mettrait en confiance et il ne la respecterait pas.

    La fille de Don Svenson traitée comme une commerçante sans aucun intérêt et avec amitié ? Quelle horreur... Il pourrait se prendre pour son ami et cela lui donnerait plus l'envie de vomir. Certes, des amis elle en avait mais la majorité n'étaient pas de ce monde si je puis dire (je vous arrête tout de suite, ils ne sont pas morts). Les autres se comptaient sur les doigts de la main mais ce n'était pas le sujet.

    Dolce prenait déjà le jeune homme de haut, c'était pas forcément l'attitude type à avoir avec un outsider, mais pour elle il n'était qu'un objet, censé l'amuser quelques instants avec ses réactions surprises par rapport à ce qui l'entourait; hors de question qu'il devienne son égal ou autre chose. Entre temps, elle réalisa que ce petit arrêt allait lui couter beaucoup et regarda la montre à gousset qu'elle avait dans sa poche avant de s'écrier agacée :

    « Merde ! Je suis vachement en retard ! »

    Et de se mettre à courir après comme le fameux lapin blanc d'un conte bien connu. Mais contrairement au lapin, elle n'avait d'obligations qu'envers ses clients et son bar. Bar qu'elle avait laissé aux soins de Jane et Ethan actuellement. Si elle ne rentrait pas avant l'heure de pointe ils risqueraient d'avoir du mal avec les alcooliques en manque qui peuvent s'avérer violents si on ne les sert pas rapidement. Maintenant; allez savoir si celui qui allait remplacer la blonde à la robe bleue allait la suivre.

    Ses questions ? Elle y répondrait. Peut-être. Elle n'aimait pas se presser et encore moins qu'on la presse. A vrai dire, il y avait beaucoup de choses qu'elle n'aimait pas. La première ? Les gens en général. Il y avait tellement peu de choses qu'elle aimait qu'elles pouvaient se compter sur les doigts de la main : s'amuser, boire, fumer et l'argent. Traiter mal les gens c'était plutôt une conséquence de sa franchise et de son mauvais caractère, ce n'était pas spécialement quelque chose qu'elle aimait.

    Les ooutsiders cherchaient généralement quelqu'un d'agréable près à sacrifier sa journée pour leur faire visiter et venant les aider lorsqu'ils ont des problèmes. Dolce n'aimait pas ce genre de gens, et donc elle n'aidait jamais personne et faisait généralement semblant de ne pas les voir, bien que cette fois il était trop voyant... En short au milieu de la neige avec ces cheveux pour le moins étranges...

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
,
avatarHi darling, i'm Nathanael Micheals, nice to meet you. ♥
,


»Messages : 11

»How old are you : 15 petites années~
»Where are you : Va savoir 8D
»What's your job : Sport Freak~


Heart Card
»Your Quote: J'y arriverai, je deviendrais le meilleur...
»Your Mood: Bon, restons calme... Réflechissons

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Sam 26 Mar - 15:03

La blonde resta silencieuse, ignorant royalement les questions de Nath', qui la fixa, sans trop d'insistance. Il n'y avait pas de toute, vu son sourire, elle se moquait de lui. Il avait dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Peut-être que ses questions étaient étranges, et c'était ça qui la faisait sourire comme ça ? C'était que des hypothèses, mais ça avait l'air d'être ça... Elle lui fit signe de la suivre, et elle commença à s'éloigner.

*Bah, je suppose que j'ai pas le choix...*

I
l valait mieux oublier ses inquiétudes pour le moment, et faire confiance à l'inconnue, même s'il n'aimait pas trop ça. Après tout, il était dans un endroit dont il ignorait tout, et elle était la seule à être venu lui parler, quel autre choix il avait que de lui faire confiance "aveuglement" ? Ce n'était pas comme s'il était naïf, il saurait se débrouiller si finalement ça tournait mal... Et ses jambes sont rapides, il n'aurait aucun problème à s'échapper s'il en avait besoin... Donc pour le moment, il la suivait sans broncher, fixant son dos, pensif. Sa silhouette était plutôt frêle, et pourtant elle parlait... Bah, un peu comme un camionneur, faut le dire... Et le contraste fit naître un léger sourire sur les lèvres de Nath', malgré la situation dans laquelle il se trouvait. Il restait à quelques pas derrière elle, ne la quittant pas des yeux pour être sûr de ne pas la perdre de vue.


« Merde ! Je suis vachement en retard ! »

Il inclina la tête, se demandant bien pour quoi elle était en retard. Il hésita un instant avant de la suivre. Si elle était en retard, c'est qu'elle n'aurait pas de temps à lui accorder pour répondre à ses questions, et il resterait aussi perdu qu'avant ? Mais vu sa situation, encore une fois, est-ce qu'il avait vraiment le choix ? Elle avait beau être un peu froide avec lui, c'était mieux que d'être seul et complètement perdu. Il se mit à courir à son tour, et en quelques foulées il arriva à son niveau, se maintenant juste à côté d'elle.

"Euh, excusez-moi mais... On va où ?"

P
uisqu'il acceptait de la suivre, il espérait au moins pouvoir être au courant de leur destination... Il est déjà assez perdu comme ça, vous ne pensez pas ? Et je dirai même qu'il reste vraiment calme pour la situation, bien d'autres auraient cédé à la panique, et c'est ce qu'il lui serait arrivé si cette fille n'était pas arrivée. Elle avait beau ne pas être des plus chaleureuse ou des plus "coopérative", sa présence avait réussi à le garder calme, il avait put rester rationnel. Mais bon, une fois qu'il aura compris qu'il est bloqué ici pour toujours, est-ce que ce sera toujours le cas ?

[Aouch, quelle m**de X_x Promis, je me rattraperai sur les prochains post]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Jeu 31 Mar - 20:11



    Excusez-moi... Tiens, il la vouvoyait ? Personne ne le faisais généralement. Parce qu'elle était petite, ils pensaient qu'elle était plus jeune qu'eux et donc que la tutoyer serait d'usage. Ou sinon parce qu'ils se sentaient supérieurs. Surtout ces bourgeois... Les nobles n'osaient pas lui parler, elle semblait dangereuse peut-être... Ça ne changeait rien, jamais on ne l'avait vouvoyé depuis qu'elle était arrivée à Madland. Donc ça la déconcerta un peu... Mais c'était agréable, ça lui donnait un sentiment du supériorité, elle avait l'impression d'avoir du pouvoir à revendre et de tenir son avenir entre ses mains.

    Elle pouvait le conduire dans Dark Street et l'abandonner, le regarder se débrouiller dans la misère et peut-être même finir par mendier ou en tant que cobaye chez le fameux Dr Mad ou dans le pire des cas il finirait sur l'échiquier de la reine ou décapité sur la place publique si il en était réduit à tuer pour vivre. Mais son imagination travaillait trop, elle faillit se prendre le pied dans un pavé traitre recouvert de neige... C'était traitre... Mais elle ne pouvait pas s'empêcher de s'imaginer des trucs improbables, c'était presque de famille il fallait dire.

    Sa mère lui racontait toujours des histoires incroyables qu'elle inventait sur le coup pour se justifier, et toujours avec une grande conviction. Surtout lorsqu'elle était blessée par les familles ennemies, elle racontait des mensonges comme "je jouais au paint ball et apparemment les balles ont eut un défaut de fabrication !" . Dolce ne la contredisait pas, elle aimait les histoires de sa mère toujours pleines d'humour et de situations cocasses.

    Mais je m'égare, il venait donc de lui demander où ils allaient, non ? Peut-être devrait-elle lui répondre... Bof, ça ne l'intéressait pas plus que ça. Mais mieux valait qu'il soit fixé.

    « Faire quelques courses. »

    Voilà, elle avait été adorable et lui avait dit. Bon, elle ne lui avait pas dit qu'il était question d'une grande quantité d'alcool, mais bon quatre bras valait mieux que deux non ? Et puis il n'avait pas l'air d'être du style à s'en aller avec la marchandise ou à vouloir la boire. Il avait même l'air mineur et innocent. Innocent surtout pour la suivre comme ça...

    Fallait-il le rassurer ? Peut-être, ça ne lui coutait rien et il l'aiderait peut-être avec plus d'enthousiasme et gratuitement. Tout était bon pour ne pas payer un centime. Elle soupira et toujours en courant et ajouta :

    « Après on ira au chaud et je répondrais à tes questions. »

    Elle se trouvait déjà trop gentille, mais bon il fallait bien lui mettre une carotte au bout du nez pour le faire avancer... Et puis elle connaissait plutôt bien la galère de ceux qu'on appelle à juste titre « Outsider » pour s'intégrer dans ce pays farfelu et inconnu de tous. Mais bon, elle s'attendait à recevoir quelque chose en retour, même si c'était contre la morale et les trucs dans ce genre...

    Enfin bref, ils n'étaient plus très loin maintenant, il suffisait de tourner à droite, puis à gauche... Et puis les voilà devant un grand magasin d'alcool. Dolce ouvrit la porte rapidement et fit entrer le jeune homme avant de hurler :

    « C'MOI CREVARD. »

    Polie, amicale et féminine. Tout Dolce, elle était encore en colère qu'il n'ait pas voulu lui livrer; c'était plutôt frisqué dehors. Mais bon, à force il connaissait ses sautes d'humeur. Un homme plutôt corpulant sortit de l'arrière boutique ramenant de grosses caisses en bois sur le comptoir en soupirant et donnant le prix habituel.

    « Retire 10% pour la livraison. »

    Dolce était une femme d'affaire plutôt douée et c'est sous les yeux de Natanael qu'elle réussit à baisser le prix d'une façon assez conséquente et bien évidemment en luttant contre le commerçant qui abandonna dans un grommellement significatif. La blonde se retourna vers le jeune homme et ajouta :

    « C'est pour mon buisness, tu veux bien m'aider à porter ça afin qu'on puisse rentrer. »

    C'était évidemment rhétorique ne vous méprenez pas... Autant le mettre à contribution.

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
,
avatarHi darling, i'm Nathanael Micheals, nice to meet you. ♥
,


»Messages : 11

»How old are you : 15 petites années~
»Where are you : Va savoir 8D
»What's your job : Sport Freak~


Heart Card
»Your Quote: J'y arriverai, je deviendrais le meilleur...
»Your Mood: Bon, restons calme... Réflechissons

MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   Ven 15 Avr - 15:29

Nathanael sursauta légèrement en entendant la réponse de la jeune femme. Ce n'étais pas méchant bien sûr, il avait juste été surpris. Il avait presque pensé qu'elle continuerait à ignorer ses questions, et ne s'attendait plus à ce qu'elle lui réponde malgré son envie de savoir. Finalement, il aurait peut-être des réponses quand elle estimerait avoir du temps à lui accorder ? Bah, peu importe, il n'allait pas tergiverser trois heures, parfois réfléchir ne faisait que vous embrouiller, et il n'avais vraiment pas besoin de ça en ce moment... Non, vraiment pas...

*Bah, elle a pas l'air de vouloir me faire du tord pour le moment de toutes façons...*

Nath' avait toujours su choisir ses amis, et n'était pas trop mauvais pour juger les gens. Et même si prudence était mère de sureté, pour le coup il se laissait berner par l'apparence frêle de la blonde. Malgré son manque de naïveté, il n'avait pas pensé qu'elle pouvait très bien le décevoir sans problèmes...

« Après on ira au chaud et je répondrais à tes questions.»

Bon, en faite, il était peut-être un peu naïf, puisque ces simples mots lui avaient fait chaud au cœur, il avait l'esprit plus tranquille. Il lui en faut peu, vraiment trop peu. Mais bon, peu de chances qu'il reste si détaché et calme par la suite, ce serait même un miracle qu'il ne parte pas en crise de dépression, suivie d'une de mégalomanie, quand il aura eu vent de sa situation actuelle. Il était trop insouciant, et pourtant il avait toujours pensé le contraire...

Mais au fait, quelles genre de courses devait-elle faire ? Pour qu'elle soit si pressée, il y avait peu de chances que ce soient des courses personnelles... Mais il ne pouvait en savoir plus, pas tant qu'ils ne seraient pas arrivés. Ce qui ne tarda plus vraiment. Elle l'avait rapidement fait entrer dans un magasin, mais il avait tout de même eu le temps de voir de quel genre de magasin il s'agissait. De l'alcool... Est-ce qu'il pouvait vraiment se trouver ici, dans ce genre de magasin, alors qu'il était mineur ? Ça lui paraissait étrange de s'y trouver, mais il faisait bon à l'intérieur, Nath' sentait la chaleur de la pièce le réchauffer petit à petit alors qu'ils venaient tout juste d'entrer.

Il eu un petit sourire amusé en entendant son guide hurler de cette manière. Oui, il pouvait le redire, sa manière de parler ne correspondait pas du tout à son physique, et lui qui était habitué aux "petites filles sages", ça l'amusait, de voir quelque chose qu'il n'avait jamais vu. Pour certains, cette réaction pourrait être vexante ou déplacée, mais que peux-t-on y faire, Nath' accompagne la plupart de ses réactions par un sourire qui veut tout dire, il n'y a jamais de côté moqueur à ça, du moins ce n'est pas son intention...

Silencieux, il la regarda négocier. C'était assez impressionnant à regarder, mais Nath' se disait qu'il n'aurait pas voulu avoir à participer... Parce qu'il savait qu'il y avait des intérêts des deux côtés, il ne voyait pas en quoi l'un aurait plus raison que l'autre. Finalement, la blonde obtint ce qu'elle voulait, et demanda son aide à l'adolescent. Il fixa les caisses en bois, puis souris en sa direction.


"Bien sûr."

Il s'approcha du comptoir et attrapa une première caisse. C'était plus lourd qu'il ne le pensait, mais il ne devrait pas avoir trop de problèmes à porter tout ça... Et puis, si elle pouvait en porter, ce serait humiliant qu'il ne puisse pas, notre sportif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi darling, i'm Contenu sponsorisé, nice to meet you. ♥



MessageSujet: Re: Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hein, quoi ?! Bon, réfléchissons calmement... [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Country :: Marshall Place-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit