Partagez | 
 

 Jameson "Neko" Ten'kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Jameson "Neko" Ten'kei   Lun 3 Jan - 13:26


Parlons de {Nom de votre Personnage}.


    Feat }Feat. Vincent Nightray, Pandora heart.
      Nom : Jameson
      Prénom : Ten’kei
      Surnom : Lucy Neko, Nine life Neko, Neko.
      Age : 18 ans
      Classe sociale (Groupe désiré) : Outsiders
      Orientation sexuelle : Dans le doute, Hétérosexuel…
      Comment est-il (est-elle) arrivé(e) ici ? /! Les personnages nés à Madland n'ont pas à décrire leur arrivée mais leur situation à Madland (serviteur, noble, bourgeois, etc....) :
      C’est amusant en fait, il vaquait a ses occupations dans un parc public, la batte qu’il tenait dans ses mains s’abattant une énième fois sur le crâne d’un membre de gang adverses quand il a vu une forme se déplacer, il a cru que c’était un des rares rescapés voulant aller prévenir leur chef et l’a donc poursuivit. Il ne s’est même pas rendu compte d’avoir traversé une quelconque porte.

Parlons de son physique.

    Parlons, tout d’abord de l’aspect général de Neko, un aspect physique étrange et insolite puisque, malgré son âge adulte, il ressemble encore a un adolescent, un gosse de douze ou treize ans. Ce n’est pourtant pas du nanisme, car comme tout enfant Neko est bien proportionné physiquement, des membres adaptés et cohérents par rapport à son buste. Pour la taille, le malheureux ne dépasse pas le mètre cinquante, et encore certaines mauvaises langues ajouterons « en étant sur la pointe des pieds ». Bon il s’agit là de mauvaises plaisanteries, Neko fait réellement un mètre cinquante lorsqu’il porte ses bottes de cuir à talon.
    Neko a de plus un poids d’enfant mal nourri, puisque il est en situation de maigreur, 41 kilo pour un Indice de Masse Corporelle égal a 18.2, pourtant malgré ça Neko ne souffre d’aucun trouble de la santé, il n’arrive juste pas à grossir… Ce qui est a la fois un inconvénient et un avantage, un inconvénient parce que même s’il n’a pas de problème de santé en temps normal son corps est moins préparé et plus fragile face a tout type de maladie, notamment, grippe, rhum et gastro-entérite que Neko ne manque pas d’attraper chaque hiver. Un avantage parce que grâce a son métabolisme particulier Neko peut avaler tout et n’importe quoi sans se soucier de prendre du poids.
    Pour vous donner une idée de la façon dont est proportionné Neko, voici quelques indices, ses jambes mesure environ 60 centimètre, soit a peu près 2/5 de sa taille totale, une taille parfaitement adaptée a sa morphologie globale. Il en va de même pour son buste qui fait la même taille, soit soixante centimètres lui aussi, son coup fait cinq centimètres et sa tête 25 centimètres de long. Quand a ses bras ils sont la seule chose légèrement disproportionnées, puisqu’il font soixante quinze centimètres.

    La peau de Neko est le deuxième points que nous allons abordés, tout d’abord notons qu’elle est de couleur « blanche » même si cela est bien réducteur, car la peau de Neko est en réalité un magnifique alliage de saumon pâle et de blanc laiteux, auquel s’ajoutent en cas de grands froids le rose et le violet viennent s’ajouter a cette palette de couleur. Enfin de façon régulière lorsque la honte ou la gêne prennent possession de l’esprit et du corps de Neko, le rouge lui monte au joues, venant mettre un point final a cette palette de cinq couleurs. Notons que pour cette dernière couleur lorsque tout le visage et non pas seulement les joues, s’en teinte, c’est alors la colère qu’elle exprime et on la gêne.
    Après la vue passons au toucher, car le toucher de la peau de Neko est quelque chose de très intéressant. Vous avez tous déjà passez votre main sur la peau d’un bébé, une peau d’un douceur extraordinaire et qui semble fragile. Neko n’a jamais perdu cette peau, il a toujours une peau de bébé, douce et agréable au toucher, peut être le seul détail qu’il apprécie chez lui. Malheureusement pour lui les petites vieilles aussi aime les peaux de bébés, surtout quand elles sont portées par une personne a l’aspect de petit garçon…
    Enfin dernier sens qui peut être éveillé par la peau de notre cher ami, l’odorat ! Car plus qu’une peau au toucher délicat, l’odeur de celle-ci est aussi extrêmement intéressante ! L’odeur de Neko est comme celle d’un panier de fruit rouge bien mûr, juteux a souhait et venant tout juste d’être cueillit. Un camaïeu de framboise, cassis, mûre, groseille et fraise qui ravisse le nez et parfois même donne envie d’y gouter.
    A ce sujet là d’ailleurs, si jamais vous veniez a mordre Neko, ce qui serait étrange mais sait on jamais il y a des gens bizarre partout et puis lors de certaines activités une petite morsure est si vite arrivée… Bref, dans ces moments là vous sentiriez sur votre langue comme une explosion de saveur fruité, ceux susnommé, mais aussi d’autre comme la pomme, la poire, la pêche,… La raison étant a priori son régime alimentaire composer presque exclusivement de fruit. Et d’un peu de viande de temps a autres faut bien varier les plaisirs. Notez que si vous léchez Neko cela revient au même… Après pourquoi lécheriez vous Neko j’en sais rien moi…

    Passons désormais au visage de Neko, un point important s’il en est puisqu’en général c’est sur ce détail de la physionomie d’une personne que l’on s’attarde le plus, je ne dérogerais pas a la règle donc. Tout d’abord l’aspect général, là encore notons que le pauvre garçon a le visage d’une personne de douze ou treize ans il est comme bloqué a cet âge physique. Chose plus choquante encore Neko a un visage que l’on attribuerait volontiers a une poupée de porcelaine, des traits fins, comme dessinés aux pinceaux et un teint pâle. A ces deux premiers points s’ajoute une expression fausse, quelque soit son sourire, ou les larmes coulant de ses yeux tout semble toujours faux.
    Parlons maintenant des cheveux de Neko, nous dirons pour commencer que ses cheveux sont blonds comme les blés. Leur couleur est magnifiques comme si l’on avait emprisonné un rayons de soleil dans ses cheveux. Cependant au grand dam de Neko ces cheveux ont un énorme défaut, quelque soit les méthodes employées, ils restent secs. Il a beau utiliser tout un tas de lotion ses cheveux sont comme de la paille, sec et fragile. Pour finir sur les cheveux parlons de leur odeur, ils ont une odeur mentholée et pour le coup ce n’est pas naturel, cela viens simplement du shampoing employé par Neko. Pour la coupe ceux-ci sont mi longs et coupé a la va vite, Neko n’a jamais le temps ni l’argent pour le coiffeur il le fait donc lui-même.
    Si nous descendons légèrement, nous tombons nez a nez avec les yeux de Neko, situé environs cinq centimètres sous les racines de ses cheveux. Les yeux de Neko ont plusieurs particularités, tout d’abord ils sont de couleurs différentes, l’un jaune et l‘autre rouge et cela est du à une paire de lentilles colorante que porte sans cesse le jeune garçon, il ne les enlève que pour dormir ou quand il n’a plus de recharge. La raison est simple il n’aime pas le bleu et le bleu est une couleur qu’il déteste cordialement. La seconde particularités de ces yeux est leur taille, Neko a de grands yeux, de très grands yeux même c’en est assez choquant. Dernier point, même si le reste du visage est souriant ou vous donne l’impression d’être heureux ces yeux sont toujours froids et vous observe comme si vous étiez un insecte d’une espèce curieuse, ce n’est pas par curiosité qu’ils vous observent, ces yeux mettent mal a l’aise car ce sont ceux qu’a un prédateur avant de se jeter sur une proie.
    Viens ensuite le nez de Neko qui est tout au plus une piqure de moustique sur son visage, tout en donne l’impression, tout d’abord a la vue. Petit et placé en plein milieu du visage il est difficile de le remarquer quand on se trouve face a Neko, lorsque celui-ci est enrhumé, le nez se teinte alors de rose c’est a ce moment là que le voir est le plus simple. Ensuite viens le touché si vous passez votre doigts sur le nez de Neko et j’espère pour vous que ça n’arrivera pas, vous sentirez alors que c’est le seul endroit lisse, sans douceur de l’épiderme de notre jeune ami.
    Viens enfin la bouche, deux traits de pinceaux léger pour dessiner les lèvres, des traits d’un rose léger a peine perceptibles. Des lèvres quasi inexistante rajoutant encore a l’aspect de fragilité du jeune homme.

    Bien que cela n’ait rien a voir avec le physique il est des choses a savoir sur Neko, il a un très belle écriture notamment, pleine de courbes, de fioritures et légèrement penchée. C’est l’écriture qui découle de sa bonne éducation une écriture qui sied au descendant d’un Lord et donc à un Lord.
    Parlons aussi de sa voix une voix légère et sensuelle, il donne l’impression de constamment chuchoter et pourtant il se dégage de cette voix une autorité, quelque chose qui fait qu’on l’écoute et la mélodie qu’elle joue est telle qu’on y prend plaisir. La voix est légèrement grave, celle d’un homme venant d’entrer dans les dix huit ans, sortant de la puberté.

    Passons au style vestimentaire de Neko ! Neko n’est pas difficile il n’a pas besoin de tenue compliquée a enfiler avec une trentaine de couche différente, au contraire. Moins il y en a mieux c’est, sauf en hiver. Prenons les saison printemps et été celle ou le climat se réchauffe, dans ces cas là Neko s’habillera d’un T-shirt a manche longue, ample tombant lâchement tout autour de lui, de façon général le T Shirt sera suffisamment ample pour laisser apparaître presque intégralement les épaules du jeune homme, surtout que celui-ci aura tendance a volontairement en dénuder une. Avec ce T Shirt il portera un jean simple, noir ou bleu, jamais de couleur plus claire que le bleu foncé, celle-ci on tendance a se salir facilement et ne sont donc guère pratique. Le Jean tombera lui aussi lâchement sur les pieds du jeune homme, le bout en sera donc constamment élimé, surtout à l’arrière, quand à la taille le jean sera maintenu en place par une ceinture en cuir elle aussi des plus simple. Pour les chaussures seule extravagance, il portera en général des santiags, ces chaussure de cowboys à bout pointus. Seul regrets il n’a pas les éperons allant avec.
    En hiver la tenue sera plus chaude, en haut nous retrouverons ce même T Shirt qu’en été sauf qu’il sera recouvert d’un épais sweat a capuche, la capuche « oreille de chat », pas besoin de vraiment expliquer, il s’agit de la forme de la capuche évoquant ces appendices félins. Le sweat sera plus ou moins épais en fonction de la température extérieure. À ceci s’ajoute un pantalon en peau animale, du daim pour être exact, avec de la fourrure a ‘intérieur pour garder au chaud les jambe du jeune homme. Les chaussure elle ne change pas elle s’accompagne juste de grosse chaussette en laine, oui le jeune homme est du genre frileux. Dans les grands jours de froids on le verra même enfiler une grosse paire de gants et une écharpe épaisse, pas besoin de bonnet sa capuche suffisant.

    Dernier point a noté pour ceux qui verront Neko nu, ou au moins torse nu, ce qui risque d’arriver assez fréquemment, il a une blessure, une vilaine cicatrice bien visible sur le ventre. Une rixe qui a mal tourné, lui n’avait que ses poings et l’adversaire un couteau, le couteau l’a entaillé et ce sur presque vingt centimètres de larges pour cinq de profondeur. Encore un sujet sensible à éviter…

    Bien puisque le physique est terminé ou du moins je pense qu’on en a fait le tour, passons à la description mentale.

Parlons de son physique.

    Le caractère de Neko est comment dire… Comme un tableau de Picasso, non pas cubique mais sans queue ni tête. Et je me passerais de commentaire du genre « Un homme sans queue ni tête on appelle ça une femme ». Bref Neko est un personnage haut en couleur a l’intérieur.

    Commençons par la chose la plus flagrante chez ce jeune homme, sa froideur. Et je ne parle pas de celle de sa peau mais plutôt de celle qui transparaît chez son regard qu’Est-ce qui peut justifier chez un jeune homme de son âge une telle froideur. Et bien tout d’abord une cruauté très prononcée, ou pour ainsi dire un sadisme maladif. Neko aime voir les gens souffrir les non torturés ne l’intéresse pas. Que ce sois physiquement par une maladie, ou mentalement par une succession de mésaventures, du moment que l’être face a lui est torturé on pourra lire dans ses yeux un peu de compassion. Mais on ne rencontre pas tout les jours des gens torturés et puisque c’est la chose qu’il aime le plus, Neko n’hésite pas a mettre la main a la pate quand il le faut, découper la peau en de fine bandelette, avant de verser sur les chairs a vif un liquide comme de l’alcool ou un désinfectant, puis regarder sa victime se tordre de douleur est pour lui un bonheur immense.
    Mais pour autant est il toujours sadique ne sait il pas faire preuve de clémence envers les gens ? Hé bien oui, il sait se montrer normal, c’est même ainsi qu’il se montre la plupart du temps, il ne pense pas systématiquement a vous disséquer, disons que ce sont plus des pulsions incontrôlable qui le prennent lorsque certains évènement sont réunis.

    Mais comment est il dans ces cas là, s’il n’est pas sadique qu’est il ? Que veut dire normal chez Neko ? Chez Neko la normalité est une gentillesse feinte, une impression de douceur, c’est l’effet « Tic-tac » un enrobage de douceur pour un cœur de douleur. En temps normal Neko se montrera donc souriant s’inquiétant toujours de savoir comment vous allez mettant tout en œuvre pour vous aider allant au devant de vos besoins. Tout le monde aime Neko dans ces moments là, surtout qu’il sera alors docile comme un chien bien dressé, quoi que vous lui disiez ou reprocher il le fera ou se corrigera. Notez qu’il ne vous en voudras pas non plus dans ces moments là pour le mal que vous pourriez lui faire que cela soit physique ou psychologique aucune douleur ne saurait le déstabiliser assez pour perdre le contrôle. Pire il prendra même du plaisir si vous le faîte souffrir ! Le Neko normal est donc masochiste, comme quoi normal veut vraiment dire tout et n’importe quoi.
    La raison de ce masochisme n’est pas que physiquement souffrir lui fais du bien, il ne prend pas les coups pour une preuve d’amour ou un délicat nectar, il sait ce que son les coups et les blessures, des preuves brutales de sentiments brulant. Le problème viens de la nature de ces sentiments, Neko a été battu tout d’abord par son père, puis plus tard par sa petite amie. Avec son père il s’était fait a l’idée que peut être les coups était par moment une façon de prouver son amour lorsque l’on est maladroit avec ses sentiments, son père étant une brute plus qu’un beau parleur cela semblait tout a fait coller ou en tout cas Neko fit en sorte que dans son esprit ça colle. Lorsque bien des années plus tard sa première petite amie se mit a lever la main sur lui… Bah ce fut comme une délivrance pour lui il était a présent persuadé que les coups était aussi une forme d’amour. Par conséquent il se mit a les recevoir avec joie. Il en est même venu a trouver qu’un amour violent et douloureux est plus beau qu’un amour banal avec juste des effusions de bonheur et de temps a autres une assiette brisée par terre.

    Viens ensuite comme point important de son caractère, son sang froid. Et quel sang froid mes amis, les nerfs de Neko semble imperturbables, pourtant lui aussi a vécu son lot de situations stressantes, lui aussi a vécu comme tout a chacun le stress de se retrouver coincer dans un ascenseur qui grince a chaque mouvements, celui de se faire poursuivre par un groupe de jeune racailles menaçantes. Mais il n’a jamais cédé a la panique, dans tout les cas il a fait preuve d’une grande maîtrise de lui et à affronté les problèmes avec la seule arme pouvant les résoudre, autre que la batte de baseball, son intelligence.

    Quelle magnifique transition parlons en de son intelligence ! Elle n’est pas surdéveloppée, voir même pas développée du tout Neko est une personne banale il connait deux ou trois choses qu’il a vu a la télé ou en cours, mais ça ne va pas plus loin. Il n’a jamais réussi a comprendre les complexes équation de son profs de math, les règles de grammaires il en connait certaines, pas toute. Mais son intelligence dans certains cas semble se développer, en effet en matière de survie elle est inégalable ! Neko sais toujours quoi faire pour survivre, il connait les baies et champignons bons a manger sais définir si une eau est croupie ou non, si elle est potable ou non, évaluer ses chances de capturer un lapin, ou poser le collet,… Et pourtant on ne le lui as jamais appris, mais c’est comme si tout était inscrit dans ses gênes. Cela fait partie des choses inexplicables au sujet de Neko.

    Neko est végétarien, comme je l’ai dit dans sa description physique il ne mange presque que des fruits, il se force a manger de la viande de temps a autres car son métabolisme en a besoin, sinon tant qu’il peut éviter de mettre de la viande dans sa bouche il le fait. La raison, ou plutôt les raisons, de ce régime alimentaire est tout d’abord que il ne serait pas prêt a manger d’humain, c’est une chose qui lui semble inimaginable et pourtant cela reste de la viande. Par extrapolation il c’est mit a penser que manger de la viande même s’il s’agit de viande animal revient a de l’anthropophagie. La seconde raison c’est qu’il n’a pas toujours eu l’occasion de jouer les difficile sur la nourriture, maintenant qu’il peut se le permettre il en profite.

    Parlons maintenant de ces gouts en matière de femme, ou d’homme, même s’il préfère les premiers. Neko aura tendances a chercher quelqu’un un peu comme lui, pas aussi bizarre, mais au moins une personne cruelle se cachant sous beaucoup de fragilité. Pour se qui est des traits physique il n’a pas de grandes ambitions, au contraire même si sa moitié pouvait faire a peu près sa taille… Niveau complexe ça l’aiderait sans doute.

Parlons de son histoire.


~Petite enfance~

Je hais dormir… Si je vous dit ça c’est que je viens de me réveiller et comme a chaque fois j’ai oublié mes rêves… Ais je rêvé d’ailleurs ? C’est pour ça que je déteste dormir, c’est une période de la journée ou on ne fais rien, ou tout est noir et quand on se réveille, la dernière chose dont on se souvient c’est de s’être coucher. Dormir est comme une petite mort… Et soyons franc je ne suis pas pressé de mourir, surtout que cela m’amènerait a revoir certaine personne… Comme mon paternel. Et en voilà un que je ne suis pas pressé de revoir.
Je me souviens très bien de ce grand homme barbu. C’était un lord anglais, Lord Jameson. C’était un homme brutal avec une façon de voir les choses dignes du siècles dernier, et encore sans doute étaient il mieux éduquer le siècles dernier. Outre ces quelques défauts déjà bien handicapant, mon père était alcoolique. Point comique s’il en est, il raffolait du whisky et parmi les ombreuses marque de whisky existante l’une d’entre elle, sa préférée, se nomme Jameson. Le hasard fait bien les choses n’est-ce pas ? L’alcool par contre… Mon père m’a battu dès qu’il a jugé que je ne mourrait pas pour un ou deux coups trop violents, c’est-à-dire vers l’âge de trois ou quatre ans… Je ne dis pas que je lui en veut pour ça, chacun a sa façon de montrer ses sentiments aux autres, je suis bien placés pour le savoir. Si vraiment les coups et la douleur étaient la façon pour mon père de me prouver son amour, alors il m’aimait beaucoup, a cinq ans ces coups furent si violent qu’il me brisa, j’ai passé cinq jours dans le coma alors que j’avais sept ans, il m’a brisé je ne sais combien de côte. Mais c’était de l’amour. Mon père est mort alors que je n’avais que dix ans, il était alcoolique mais ce n’est pas ce qui le tua, ce fut moi. J’ai voulu lui prouver mon amour en lui faisant aussi mal que lui me faisait souffrir. Mais mes mains était trop fragiles pour casser un os en frappant… Je lui ai enfoncé un couteau de cuisine dans l’estomac, vingt centimètres de métal qui vous transperce, d’une façon générale ça ne pardonne pas… C’est pour cette raison qu’aujourd’hui encore je lui en veux, il m’a abandonné plutôt que d’accepter mon amour…
Ma mère elle était l’exact opposé de mon père. Déjà elle n’était pas anglaise, même si Jameson était devenu son nom de famille elle était d’origine japonaise, même si je dois bien l’avouer ça ne se voyait pas vraiment. Elle avait quitté une île pour une autre île et en Grande-Bretagne avait rencontré mon père. Elle n’était pas immédiatement tombée amoureuse de lui, mais a force de temps il avait sût la séduire. Je me demande si pour elle aussi il était violent quand il s’agissait d’amour.
C’est ma mère qui m’a donné mon prénom, je n’ai jamais bien compris pourquoi elle m’avait appelé ainsi je crois que ça signifie quelque chose de particulier dans sa langue, mais elle ne m’a jamais appris a la parler alors je ne sais pas ce que ça veut dire. C’est ma mère qui m’a sauvé de la justice anglaise, elle ne savait pas ce qu’il risquait de m’arriver si je restais a Londres, elle m’a donc emmené avec elle en Amérique. Mais nous avons vite été séparé, elle avait 37 ans, moi 12, quand une voiture l’a fauchée… Pour une fois je n’étais pas responsable de la mort d’un de mes parents, c’est assez étrange et j’aurais du en tirer un peu de bonheur, mais je venais tout de même de perdre un être cher, j’avais 12 ans et j’étais seul dans un pays que je ne connaissais pas.
J’ai été chanceux cependant, l’Amérique m’a oublié, une femme était morte, qui elle était, personne ne sait, elle n’avait pas de papier sur elle, personne n’était a même de l’identifier. Avait elle un enfant ? Impossible a savoir personne n’avait vu d’enfant sur les lieux de l’accident, et on n’avait pas retrouvé d’autre corps… Pour le moment.
J’ai alors appris a survivre dans la rue, a vivre avec la rue, j’étais la rue… Elle me nourrissait, me loger, m’abritai de la pluie et quand il le fallait me donner de nouveaux vêtement.
La rue m’avait donc adopté j’avais appris a m’en sortir. Jusqu’au jour quelques mois après l’accident ou je fut kidnapper. J’étais seul mes tortionnaire l’avait bien vu alors qu’attendaient ils de moi ? Je ne pouvait pas leur ramener d’argent, j’étais un mort en sursis comme les gens le disaient en voyant un clochard de mon âge. Mes nouveau propriétaire comme ils s’appelaient avaient un tout autre objectif pour moi, j’étais la marchandise idéales pour ce nouveau marché qu’ils avaient découvert. De quoi parlaient ils alors, je n’en savait rien. Même quand il m’enfermèrent dans une cave sentant un mélange de moisissure et d’une odeur que je ne connaissais pas encore, je ne compris pas. Il me mire un lourd collier de métal qu’ils attachèrent a une chaîne au mur, j’avais peur, on me frappa, avec une barre en fer ou un autre objet contondant. Je m’évanouis…

~Tu es un homme maintenant~

Ou en étions nous ? Ha oui je venais donc de m’évanouir dans une cave sordide… J’espère que vous avez le cœur bien accroché, la suite est assez… Horrible, surtout pour moi quand je m’en souviens.
Je ne me réveillais que plusieurs heures plus tard et vécu l’un des pire réveil de ma vie… J’étais allongé sur le sol de cette même cave ou j’avais perdu connaissance. Mais je n’étais pas seul, il y avait d’autres personnes avec moi, notamment un homme, il était là avec moi, sur moi… en moi. Il grognait, a chaque va et vient il lâchez un petit grognement de contentement, sa respiration était accélérée son haleine fétide, il puait la sueur. Et cette odeur que j’avais sentit avant de m’évanouir et que je ne connaissais pas était encore plus présente qu’avant. J’avais mal et saignait d’un endroit ou jamais je n’aurais du saigner. J’aimais pas ça, pourtant malgré moi j’y prit un peu de plaisir, une chaleur diffuse se diffusa en moi, partant de mon bassin. J’aimais la violence de cet acte. Malgré moi je laissais échapper un cri, ce qui excita encore plus mon tortionnaire qui redoubla de violence. De plus cela attira a moi une autre personne que je n’avais pas encore vu, un autre homme qui tenait une caméra dans ses mains, il était nu lui aussi et me présenta son…
Bref je connus un enfer durant cette première nuit, je me souviens m’être évanoui a nouveau a cause de la douleur, mais j’avais été éveillé suffisamment longtemps pour savoir, comprendre que j’allais vivre l’enfer. Quand je me réveilla plusieurs heures plus tard j’étais a nouveau seul j’avais toujours mal, chaud et je sentais mauvais. Tout autour de moi et même sur moi se trouvais une matière poisseuse étrange et malodorante. Je me sentais sale, j’étais sale. J’avais peur, ou étais mes parents ? Ce fut la première fois que je déclenchais mes larmes pour une autre raison que de la douleur… Je comprenais ce qu’était réellement la peur.
Avez-vous déjà succombé a la terreur ? Il y a alors deux phénomènes… Tout d’abord la colère et l’excitation, vous vous mettez a vous agiter a chercher désespérément a fuir ! Personnellement j’ai tiré sur la chaîne de toute mes forces, avec mes mains et même simplement en avançant. Je ne me suis arrêté que lorsque des marques sanglantes se sont mise a apparaître sur mon coup. J’ai raclé le mur autour de l’endroit ou la chaîne était planté dans le mur, je me suis arraché les ongles en espérant creuser le mur. Je sentais la douleur, mais fuir était plus important. Je ne savais pas d’où me venez cette impression, mais je savais qu’ils reviendraient.
Voyant que je n’y arriverez pas je me suis roulé en boule, pleurant les dernières larmes de mon corps. Puis je m’endormis.
Je fus réveillé lorsqu’on entra dans ma bouche quelque chose de force. Je crus d’abord qu’on essayait de me nourrir pour me maintenir en vie, j’ai donc voulu recracher, préférant me laisser mourir. Mais je n’avais pas bien analysé la situation… Mes deux tortionnaires étaient revenus.
Ca dura a peu près deux heures… Je le sais uniquement parce que durant tout ce temps la seule chose que je regardait était la montre de l’un de mes agresseurs. Lorsqu’ils repartirent je n’étais plus vraiment un enfant… J’avais mal encore plus que la veille et j’étais encore plus sale. Je me souviens avoir vomi toute la journée.

~Œil pour œil…~

Reprenons notre histoire, ce petit manège a tourné pendant peut être trois mois, chaque jour un ou plusieurs hommes venaient me voir, ce n’était pas toujours les mêmes, tous avaient une certaines allure, un beau costume dont il se débarrassait très vite. On me donnait a manger tout les jours et une fois par semaine un homme entré et me balançais un seau d’eau pour me rincer…
Comment je m’en suis sortit ? C’est sûrement ce que vous voulez savoir. Et bien, après trois mois, je m’étais dépouillé de toute émotion, j’étais devenu un simple mannequin persuadé que je mourais ici j’attendais la mort avec la plus grande patience. Je m’étais résigné. Puis un jour un homme est entré, il m’a regardé longuement et m’a jeté un objet. Une batte de baseball. Je déteste ce sport mais je dois avouer que la batte de baseball est sans doute l’arme blanche la plus efficace qui soit. Il m’a expliqué que le prochain homme qui entrerait ici aurait la clé sur lui c’Est-ce qui lui permettrait d’ouvrir et de fermer la porte, il m’a dit qu’a présent j’avais mon destin entre les mains que je pouvais choisir de vivre ou de mourir.
J’ai choisit de mourir… Enfin de tuer mon âme pour être exact, j’ai fait ce que toute personne censée aurait fait, lorsque l’homme c’est approché de moi. J’ai abattu la batte sur son crâne et ait écouté le craquement de son crâne retentir, j’ai ressentit la joie la plus intense qui soit. S’il y a bien un meurtre dont je ne sois pas fier c’est celui-ci, non pas parce que j’ai tué, ça a la rigueur j’ai l’habitude, mais plutôt parce que ce soir là j’ai laissé libre cours a toute la sauvagerie de mon être… Et quel sauvagerie.
Quand je suis ressortit, après m’être libéré des chaînes m’entravant, j’ai trouvé l’homme qui m’avait confié la batte m’attendant, il m’a tendu la main et m’a proposé de le suivre. Bizarrement j’ai accepté.
Il m’appris a m’imposer dans la rue. Il fit de moi un bon combattant m’apprit la valeur des choses. Il fit aussi de moi un membre de son gang. Les gens ne font jamais des choses désintéressée…

~Try Again~

Par la suite j’ai évolué dans le monde de la rue jusqu’à ce que j’atteigne ma majorité c’était de ça il y a deux mois… Puis j’ai décidé de revenir en Angleterre sous un faux nom, un identité créée de toutes pièces.
Et je suis devenu flic ! C’est comique non ?
Laissez moi vous raconter comme je suis entrer dans Madland.
Je patrouillait, plusieurs histoire de viol avait eu lieu dans un parc réputé pour ne pas être très fréquentable la nuit. Il était donc temps d’agir, pas en temps que flic, mais qu’être humain, je me baladais donc, batte de baseball sur l’épaule, dégoulinant d’eau de pluie. Ma batte était déjà dégoulinante de sang, deux junkies rencontré plus tôt et un voleur qui avait voulu me dépouiller. Moi, un pro en utilisation de la batte il a osé m’attaquer avec un simple petit couteau…
Enfin bref, aucun violeur potentiel a ce moment là, jusqu’à ce que je vois, là juste devant moi un lapin. Noir, mais n’étant pas raciste cela n’a aucune importance. celui-ci avait une tête idéale de violeur, nous connaissons tous les lapins, en matière de sexe… Bref je l’ai suivit jusqu’à ce qu’il m’amène devant une énorme porte. Que j’ai franchie, pourquoi ? Bah le lapin l’avait traversé c’est sur ! Et c’est comme ça que je me suis retrouvé là…
Comment ça la fin de mon histoire est nulle et n’a ni queue ni tête ? Vous croyez vraiment qu’une personne saine d’esprit parlerait a un arbre ?


Parlons de vous.


      Surnom : Toun si vous souhaitez faire comme tout le monde.
      Age : 20 ans, et encore toute mes dents... de lait.
      D'où connaissez-vous le forum ? un lien menant a un autre lien, menant a un autre lien. Je cherchais un nouveau forum a emmerder, je suis tomber sur vous dans les partenaires d'un de vos partenaire, Honjo il me semble.
      What else ? Nespresso. ♥ {L.}
      Et les ChocoSui's ? Tu pousses le bouchon un peu trop loin Maurice... {L.}


Dernière édition par Jameson Ten'kei le Jeu 6 Jan - 18:45, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Lun 3 Jan - 18:39

Bon je double poste pour annoncer que c'est bâcler fini. J'ai un peu relu a l'arrache donc si vraiment y a trop de fautes je referait une lecture.
Revenir en haut Aller en bas
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Mar 4 Jan - 9:42

    Bonjour et bienvenue !

    Tout m'a l'air en règle à part la fin de l'histoire, car pour arriver à Madland on se met à poursuivre le Black Rabbit pour X raisons en pleine nuit et en traversant une porte on se retrouve à Madland.

    Sinon la taille de ton avatar n'est pas réglementaire; c'est 200*320, pas plus, pas moins.
    Si tu modifies tout ça je m'empresserais de te valider.

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Mer 5 Jan - 9:48

Suite a une soudaine sur motivation de ma part, veuillez oublier cette fiche, ou tout du moins la considérée comme non finie, puisqu'elle va se voir refaite intégralement.
Revenir en haut Aller en bas
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Mer 5 Jan - 13:26

    Bien, bonne chance alors !
    Mais fais attention, ton avatar est Len Kagamine qui est déjà prit par un prédéfini !

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Mer 5 Jan - 16:15

Changement alors ^^ J'ai regardé la liste a priori : Vincent Nightray de Pandora Hearts c'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
o_
avatarHi darling, i'm Dolce V. Svenson, nice to meet you. ♥
o_


»Messages : 45

»How old are you : 18, darling.
»Where are you : > The Dolce Vita.
»What's your job : Boss.


Heart Card
»Your Quote:
»Your Mood:

MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Mer 5 Jan - 16:39

    C'est bon ! Bonne chance pour ta fiche, je te le réserve.

- - - - - - - - - - - -

SO HARD TO UNDERSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Jeu 6 Jan - 18:45

Bon au final ça a pas changé grand chose sur l'histoire mais bon.
Fini.
Revenir en haut Aller en bas
.
avatarHi darling, i'm Queen Of Heart, nice to meet you. ♥
.


»Messages : 121

»How old are you : 20 years old.
»Where are you : In my castle.
»What's your job : I control everything, what else ?


Heart Card
»Your Quote: « The Mad Queen said; Off with his head, of with his head, of with his head ~ »
»Your Mood: My mood is your mood.

MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   Jeu 6 Jan - 20:20

    Tout est en règle !
    Et puis on sait tous que ces lapins sont de vrais délinquants sexuels
    Tu es validé ! Bienvenue parmi nous ~

- - - - - - - - - - - -

    well when you go, don't ever think i'll make you try to stay. and maybe when you get back, i'll be off to find another way. and after all this time that you still owe, you're still a good-for-nothing i don't know, so takes your gloves and get out. better get out! while you can. — I Don't Love You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi darling, i'm Contenu sponsorisé, nice to meet you. ♥



MessageSujet: Re: Jameson "Neko" Ten'kei   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jameson "Neko" Ten'kei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Door :: Madland's People :: Présentations archivées-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit