Partagez | 
 

 The Mad Queen said « Off with his head ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
avatarHi darling, i'm Queen Of Heart, nice to meet you. ♥
.


»Messages : 121

»How old are you : 20 years old.
»Where are you : In my castle.
»What's your job : I control everything, what else ?


Heart Card
»Your Quote: « The Mad Queen said; Off with his head, of with his head, of with his head ~ »
»Your Mood: My mood is your mood.

MessageSujet: The Mad Queen said « Off with his head ! »   Jeu 22 Juil - 8:23


QUEEN OF HEART
« And laying out another lie, Thinkin' 'bout a life of crime. »


      Nom : Information inconnue.
      Prénom : Victoria, mais n'osez pas l'appeler comme ça.
      Age : 20 ans.
      Classe sociale : Royauté.
      Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.

      Situation :
      A vrai dire, il est évident que la reine ne dort pas dans la rue et ne fait pas la manche. Madland serait un triste pays sans sa chère reine. La reine est donc riche, très riche. Non seulement à cause des impôts que les habitants payent, mais car en plus il lui arrive de vendre son image pour les publicités des commerces ayant assez d'argent pour l'acheter. Ces commerces obtiennent donc l'approbation royale et leur clientèle croie assez rapidement. Mais là n'est pas la question, la reine habitent bien évidemment le Heart Castle avec le roi et leurs serviteurs. Question serviteur, elle en a beaucoup et pas des moindres ! Le célèbre et impertinent Cheshire Cat en fait partie. Tout le monde aime la reine, c'est un fait.

QUEEN OF YOUR HEART
« You're just a heartache in disguise, Won't you keep my heart from breakin' »

    Vous connaissez tous l'histoire d'Alice au pays des merveilles où la reine est petite flasque et surexcitée ? Vous avez l'image en tête, c'est bon ? Maintenant oubliez-là, faite une belle croix dessus car notre Queen Of Heart est loin de ressembler à ce petit personnage détestable.

    La reine est grande; et oui ! On est loin du petit mètre 20 du personnage de Disney ! Elle mesure bien le mètre soixante-quinze, mais comme elle est le plus souvent assise, peu le remarque bien qu'elle soit toujours chaussée sur de hauts talons; preuve symbolique de sa supériorité. Elle est très fine, son corps et officiellement très faible et certains assimile les deux faits comme étant un seul. Bien sur, cela n'a aucun rapport. Les faits sont que la règne soigne sa ligne, elle se doit d'être parfaite.

    Continuons de démolir l'image que vous vous êtes fait de la reine; dans le film de Tim Burton on l'a voit très maquillé (comme tous les personnages mais on s'en fout), les cheveux rouges sang et portant d'horribles robes... Eh bien vous allez oublier tout ça, car la reine est albinos, elle ne supporte pas très bien le soleil et son majordome tiens toujours une ombrelle au dessus d'elle. Sa peau est blanche comme neige, naturellement, de même pour ses cheveux dépourvus de pigments bien que parfois ayant certains reflets et ses yeux rouges sang sont le symbole de son règne.

    Maintenant les préjugés démolis, passons à son visage. Le visage de la reine est fin, ses traits réguliers et ses yeux perçants,semblable à celui d'un chat. Généralement souriant d'un agréable sourire chaleureux, accompagnant sa voix mielleuse n'a jamais eut à montrer un visage en colère. La reine se doit d'être parfaite en publique. Lorsqu'elle est en colère, elle sourit de la même façon mais son discours est plutôt effrayant.

    Parlons de son style vestimentaire; en tant que reine, beaucoup de styliste sont près à s'entretuer pour que la souveraine absolue du royaume porte leurs créations et le placard de la reine est rempli de robes toutes différentes mais généralement portant chacune sa touche de rouge. Elle porte beaucoup de blanc mais pour les cérémonies elle se doit de porter une robe rouge sang pour rendre hommage au régime.

    Maintenant nous devrions parler des cheveux de la reine, ces cheveux qui donnent un emploi à vingt-cinq domestiques, et qui sont traités comme étant plus important qu'une bonne partie de la population. Avez-vous déjà vu une reine chauve ? Non, la notre a de longs cheveux blancs et lisse, à la base. A vrai dire, la mode est aux boucles anglaises et bien que la reine apprécie ses cheveux elle doit la plupart du temps accepter de se les boucler et de les ramasser en chignons et autre coiffures choisies par ses vingt-cinq employés.

    Questions chapeaux, la reine pourrait ouvrir un magasin; en tant que reine elle se doit de toujours avoir la tête un minimum couverte, que ce soit avec un diadème, son ombrelle, un chignon ou un chapeau, elle aurait bien renversé les codes mais son albinisme lui interdit. Le soleil est l'un des ennemis de la reine, ce qui favorise ses balades nocturnes.

    Voilà, vous savez ce qu'il y a à savoir sur le physique de la reine de Madland, il était évident que je ne donnerais pas de mensurations, pour qui me prenez vous ?


QUEEN OF MADNESS
« Why is everybody tellin' everybody what you have done ? »

    Aoutch, c'est là que ça se complique. Séparons ça en deux parties si vous voulez bien, d'accord ? Oh oui, commençons par ce que les autres, comme vous, pensent qu'est la reine. Ce qu'elle laisse paraitre.

    La reine est parfaite, un tempérament calme et agréable. Elle ne se met jamais en colère, la reine est une adulte responsable après tout. Elle est totalement objective lorsqu'elle prend des décisions et traite tout le monde comme son égal. Légèrement timide, elle n'appelle personne par un quelconque surnom et se sentirait mal à l'aise si quelqu'un l'appelait par son propre prénom. La simple vu de la poussière la fait frémir d'horreur et elle a toujours un sourire poli et même un peu attristée lorsqu'elle refuse une proposition, ce qu'elle ne fait jamais sans bonne excuse.

    La reine de cœur a du cœur, ça c'est le plus évident pour les habitants de Madland, elle aime faire plaisir et rend visite aux orphelins dans Dark Street à Noël pour leur offrir des cadeaux. Elle aime les enfants, c'est pourquoi elle a fait construire un palais pour ses cousines le plus près de chez elle, de l'autre côté de la forêt (il paraitrait qu'elle n'ait pas voulu les imposer au roi...) Il parait aussi qu'elle serait animé d'un désir d'aider la ville et que c'est uniquement par obligation qu'elle demande de l'argent aux magasins auxquels elle donne son image.

    La reine est bonne, elle a souvent essayé de réconcilié le Lapin noir et Alice en les invitant tous deux à prendre le thé et en les plaçant face à face, mais malheureusement c'est toujours un échec et les deux protagonistes sont souvent gravement blessés et amenés à l'hopital. Mais la reine ne perd pas espoir, elle a toujours été de nature optimiste et rêve qu'un jour ils deviennent des amis proches.

    La reine n'est pas rancunière, elle n'en a jamais voulu au lapin noir pour son manque de respect "il ne faut pas lui en vouloir, cette pauvre jeune fille est instable." et elle n'en veut pas non plus à Alice d'avoir tenté de lui subtiliser quelques objets de valeur "le manque d'argent l'a forcé à faire des méfaits horrible ! Quel pauvre garçon..."

    Oh je vous vois là ! "Quelle femme exceptionnelle ! ; Madland a beaucoup de chance de l'avoir !" Sauf que non... Ils sont tous fous ici, et la reine n'échappe en rien à la règle !

    La reine est maniaque, tout doit être prévu, c'est quand, où et comme elle veut. Pas autrement. Si un détail lui échappe, elle ne voit qu'une solution... QU'ON LUI COUPE LA TÊTE ! Bien sur, peu de personnes l'ont entendu dire cette phrase et presque jamais en hurlant comme une hystérique.

    La reine est colérique, malgré le fait qu'elle sourit presque en permanence, lorsque ses paroles ne suivent plus son physique que je qualifierais presque d'angélique, son sourire devient horriblement inquiétant...

    La reine est pessimiste; elle imagine toujours le pire et parfois elle se crée des petits flips toute seule. Elle imagine toujours en invitant Alice et le lapin noir qu'elle irait à l'enterrement de l'un des deux la semaine qui suivrait. Malheureusement rien ne s'est jamais passé.

    La reine aime faire du profit; jamais rien sans rien ! Elle ne prêtera jamais son image ou sa présence sans y voir un quelconque intérêt. Y comprit pour les soirées mondaines, rien n'échappe à cette règle.

    La reine est une menteuse; elle a une quantité d'excuse en stock si elle n'a aucune envie et aucun intérêt à aller à une de ces soirées mondaines et même pire, la reine ment sur son état. La reine de cœur est souvent en fauteuil roulant, tout le pays connait l'horrible entrainement que les futurs reines sont obligées de subir, tous ses cours et beaucoup en sont mortes. La reine fait croire que cet entrainement l'a amoché et l'a épuisé au point que sa santé physique en a prit un coup. Mais en fait ce n'est rien de tout ça, la reine profite juste du peu de peur qu'on a pour les personnes à mobilité réduite. Horrible ? Sans cœur ? Attendez, j'y viens...

    La reine est sans cœur; Oui, la reine de cœur n'en a aucun ! Comme le personnage original, à la seule différence qu'elle le dissimule. Elle n'a aucune pitié pour personne. Elle considère que le monde est inférieur à sa personne, elle ne porte même presque aucune affection à sa propre "famille", ces liens comme le sang ou le mariage ne l'intéresse pas, ou presque...

    Car la reine est jalouse; elle est très jalouse d'à peut-près tout et elle en vient à détester ceux qui ont eut une enfance facile, elle aura plus d'affection envers ceux qui auront une enfance difficile et douloureuse comme les enfants défavorisés auxquels elle offre souvent des cadeaux. Elle est aussi jalouse du pays. Pourquoi ? C'est très simple, la reine a toujours toute l'attention de tout le monde, à part celle du roi. Etrange non ? Surtout qu'ils habitent le même palais... Dire qu'ils partagent le même lit serait plutôt incorrect vu que le roi dort en début de journée et sort l'après-midi et toute la nuit sans même s'intéresser à la reine. Ils ne se voient que lors du déjeuner où il ne parle que de la ville et de ses habitants. Elle n'est pas habituée à ça et cela la met en colère, elle accorde quand même de l'attention sans s'en rendre compte à cet homme.

    La reine est prudente; elle ne se salit presque jamais les mains de peur que son plan rate et que sa vraie nature soit exposée.

    La reine est agile; on pourrait aussi dire qu'elle est forte, elle a une particularité étonnante à mettre au même niveau que celle du Cheshire Cat, elle a la capacité de vous décapiter à l'aide de simples cartes. Comment ? C'est un secret, mais c'est plutôt impressionnant et très rapide.

    Laissez-vous faire, vous ne sentirez presque rien ♥.



- - - - - - - - - - - -

    well when you go, don't ever think i'll make you try to stay. and maybe when you get back, i'll be off to find another way. and after all this time that you still owe, you're still a good-for-nothing i don't know, so takes your gloves and get out. better get out! while you can. — I Don't Love You.


Dernière édition par Queen Of Heart le Mer 18 Aoû - 14:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatarHi darling, i'm Queen Of Heart, nice to meet you. ♥
.


»Messages : 121

»How old are you : 20 years old.
»Where are you : In my castle.
»What's your job : I control everything, what else ?


Heart Card
»Your Quote: « The Mad Queen said; Off with his head, of with his head, of with his head ~ »
»Your Mood: My mood is your mood.

MessageSujet: Re: The Mad Queen said « Off with his head ! »   Jeu 22 Juil - 20:57


PLAYIN' WITH THE QUEEN OF HEART
« And I'm a-waitin' On the twelve-0-five; Hopin' it'll take me just a little farther down the line »

    L'histoire de notre chère reine de Cœur commence il y a une vingtaine d'année lorsqu'une femme aux cheveux d'ébènes mit au monde un adorable poupon à la peau blanche, si blanche qu'elle crut un instant à un bébé mort né et aux cheveux semblables à quelques fils de soi sur son crâne si fragile de future monarque. La mère de la petite ne faisait pourtant en rien partit des hautes classes, elle était même de la plus basse à cause de sa profession de fille de joie.

    La petite albinos était juste une bâtarde, un poids pour cette mère qui ne pouvait plus travailler dans cette état et qui décida de se donner la mort. L'enfant passa les premières années de sa vie dans la rue, à vivre des divers dons de certaines personnes plus ou moins bien intentionnées, elle survécu par certains miracles aux diverses saisons, aux rudes hivers et aux étés brûlants jusqu'à une rencontre pour le moins étrange lors de ses quatre ans.

    Durant une rude journée d'été, vers quinze heures où le soleil tentait en vain d'attaquer l'enfant à la peau incolore, trois hommes et femmes en costumes noirs arpentaient les rues en chuchotant jusqu'à ce que l'un d'eux ne percutent le carton où se cachait la petite fille. Après quelques chuchotements qu'elle ne put entendre, elle fut transporté dans le Heart Castle. En temps normal, une aussi forte tête comme elle se serait débattue ne sachant pas où elle allait, mais elle n'avais pas mangé depuis plusieurs jours et elle était prête à rendre l'âme.

    Pendant les premiers jours, il fut question de la remettre sur pieds, on la nourrissait plus que bien et on soignait ses multiples blessures. Lorsque cette période fut finie il fut question de lui expliquer ce qui allait arriver durant les nombreuses années à venir. L'enfant écarquilla ses yeux rouges lorsque l'un des adultes prononça la phrase fatidique "Tu deviendras la future reine.". Allez dire ça à une enfant qui n'a connu que la rue, elle vous rira au nez ! Mais Victoria se contenta de sourire, elle n'imaginait en rien ce qui allait suivre, ils ont juste parlé de la préparer à ce rôle, ils n'ont jamais mentionné le parcours du combattant qui l'attendait.

    Durant les quatorze années qui suivirent cette fameuse rencontre, son but principale fut de survivre et de guetter le jour où elle aurait dix-huit ans et où elle serait présentée au reste du monde, le jour béni où elle n'aurait plus à se retourner en permanence pour vérifier qu'elle n'était pas épiée.

    Ces quatorze années étaient un calvaire, durant le premier repas qui suivit, elle dût apprendre comment utiliser les 28 couverts se trouvant autours de son assiette et elle faisait l'expérience de retrouver cet ustensile planté dans sa cuisse si elle avait la maladresse de se tromper. Il lui fallut une semaine pour tout retenir, elle n'avait pas de temps à elle donc elle devait mémoriser pendant les repas, et si vous savez calculer, un couvert par repas au rythme de trois repas par jour et cela pendant une semaine cela fait beaucoup de couverts enfoncé dans sa chair à l'enfant.

    D'ailleurs, en parlant de mathématiques, l'ancienne sans-domicile fixe dût apprendre rapidement et acquérir un excellent niveau ainsi qu'en littérature. On lui répétait constamment "Tu dois savoir, une reine sait tout." Cette fameuse phrase la marqué au point que parfois lorsqu'on lui demande comment peut-elle savoir telle ou telle chose, elle répond du tac au tac "Je dois savoir, une reine sait tout." Ces cours de mathématiques mêlaient torture des ménages et tortures physique, son professeur laisser couler de l'huile brûlante goute à goute sur les jambes de l'enfant jusqu'à ce qu'elle résolve chaque problème.

    Faisons une pause, vous avez remarqué le problème évident de ces gens avec les jambes de la pauvre petite albinos, non ? Et bien la raison est très simple, ce type était complètement frappé, il lui donnait en même temps un produit au gout affreux censés l'aider à cicatriser, qui soit-disant marchait mieux avec les tissus des jambes... En fait il devait juste avoir un problème avec les jambes.

    Bref, venait juste après les cours de maintiens, de marche même. Ils étaient d'autant plus qu'elle était blessée et qu'on la mettait sur de hauts talons pour l'habituer. Elle n'avait pas le droit de faire un pas sans, elle les enlevait le soir pour dormir et les remettait le matin en se réveillant.

    Ces horribles cours continuaient, mais on lui avait offert tellement de choses qu'elle ne pouvait qu'être reconnaissante et faire en sorte de se perfectionner pour qu'ils arrêtent de la blesser. Un beau jour de janvier, une femme vint dans la salle à manger et apporta un grand gâteau. L'enfant resta devant le gâteau et jeta un regard à son professeur, il lui expliqua en souriant que ce jour serait officiellement celui de son anniversaire. L'enfant ne rechigna pas, elle ne savait pas la vraie date et dans tous les cas elle trouvait ce principe de fête complètement inutile. L'homme fit aussi venir une servante avec un boitier en velours rouge dans lequel se trouvait une chainette en or blanc avec une plaque, comme celle qu'on donnait au nourrisson après les avoir nommés, au nom de Victoria.

    Encore intriguée, l'enfant regarda le majordome qui ne répondit à son regard que par une phrase simple et brève : "Tu t'appelleras Victoria." Oh oui, sa mère ne l'a jamais nommé, et on l'a toujours appelé Mademoiselle ici. Comme quoi, avoir un nom n'est pas essentiel...

    Et bien, ça sera Victoria. Elle ne comprenait pas l'intérêt d'un nom, et elle n'avait pas de préférence. Personne n'avait jusqu'à présent choisit son nom, n'est-ce pas ? Pourquoi aurait-elle ce privilège. C'était comme une seconde naissance, une renaissance pour être exacte. Elle allait laisser derrière elle cette petite fille faible qui mendiait son pain dans la rue, cette petite bâtarde qui ignorait jusqu'à sa date de naissance. Elle allait devenir la reine de ce monde affreusement injuste. Elle allait pouvoir changer les choses, pour elle en tout cas.

    Suite à cette soudaine prise de conscience, elle devint encore plus assidue au travail, quitte à se ruiner le peu de santé qu'il lui rester. Elle attrapa un nombre incalculable de maladie, toutes plus étrange les une que les autres, et c'est ainsi qu'elle rencontra, ou plutôt vit le Dr Mad.

    A cette époque, c'était ses parents qui s'occupaient de la clinique, ils étaient bons et s'intéressaient à leurs patients. L'albinos fit comme on lui avait apprit, un joli sourire et quelques paroles mielleuse pour les amadouer. Pas plus, pas moins. Elle remarqua lors de ses nombreuses visites un garçon un peu plus âgé qu'elle pour le moins étrange qui s'amuser à ouvrir les oiseaux et à les disséquer avec une certaine dextérité. Lui ne la vit pas, elle fut écœurée bien qu'admirative. Elle ne lui adressa jamais la parole, mais elle se promit de ne jamais se retrouver comme sa patiente...

    Le jour de ses dix-huit ans arriva, ce jour fatidique où elle allait être brutalement confrontée au monde, alors qu'elle était jusqu'à présent caché de la population. Cet évènement allait être suivit dans tout Madland, elle devait mettre en pratique ce qu'elle avait apprit. C'était comme le test ultime. Elle savait très bien ce qui allait se passer en ce jour, elle avait répété pendant une année entière jusqu'au nombre de battement de cils qu'elle devait faire, au nombre de bouchés qu'elle devait avaler pendant le diner, aux questions auxquelles elle devait répondre, comment éviter les autres... Tout était sur contrôle. Il n'y avait qu'une chose qui échappait à ses connaissances : Avec qui allait-elle se marier ?

    Selon son professeur, ce n'était pas important. Ce n'était qu'un détail, il n'allait pas gâcher son travail et elle n'avait pas à s'en faire. Mais elle était quand même inquiète, elle voulait savoir avec qui elle allait partager le restant de ses jours, était-il ennuyeux, était-il vieux ?? Elle avait apprit en histoire que beaucoup de reines avaient épousé des hommes bien plus âgés qu'elles, et elle était un peu écœurée à cette idée.

    Finalement, ce jour passa rapidement. Elle ne fit même pas attention à l'homme auquel elle se mariait, comme tous les invités. Madland entier était invité, les riches comme les pauvres. La reine se montra sous son meilleur jour pour conquérir les cœurs et ne pas commencer son règne avec une mauvaise image.

    Dès ce jour, son majordome personnel devint Christopher; au début elle décida de le traiter comme les autres, en jouant les reines parfaites. Après tout, il n'avait pas besoin de connaitre la vérité, non ? Les jours passèrent, certains plus rudes que d'autres, la reine était officiellement inapte à marcher. Au début c'était vrai, ses blessures la faisaient tellement souffrir qu'elle ne pouvait pas marcher correctement et ne voulant pas se ridiculiser elle restait en fauteuil roulant. Mais par la suite, ses blessures avaient cicatrisées et elle profitait juste des traitements de faveur qu'on lui faisait en la voyant ainsi. On ne se doutait pas qu'elle était complètement fausse et calculatrice, on lui pardonnait tout. Pourquoi ne profiterait-elle pas de cet état ?

    Un an plus tard, jour pour jour, les domestiques décidèrent de fêter l'anniversaire de la reine ainsi que le premier anniversaire de mariage du couple. Personnellement, ça ennuyait plus Victoria qu'autre chose, surtout que sur le gâteau il y avait marqué "Bon anniversaire Victoria." Elle assista à ce diner par pure politesse, mais elle avait envie de tous les massacrer et de partir. Aux environs de 22h, la reine prétexta un mal de tête et partie se coucher, elle avait suffisamment assisté à cette mascarade. A quoi bon célébrer le soit-disant jour de sa naissance et commémorer le jour où deux inconnus se sont officiellement mariés devant la loi ?

    Lorsqu'elle fut dans sa chambre, elle ne put s'empêcher de péter son câble en oubliant la présence de deux gardes et de Christopher. Elle était très en colère, elle avait eu une mauvaise journée et ce dîner n'a rien arrangé. Elle se leva en colère, vociféra d'horribles insultes avant de décapiter à l'aide d'un trois de cœur et d'un as de cœur les deux gardes. Elle se calma ensuite et regarda son majordome qui n'avait pas sourcillé, il était à sa place souriant dans son uniforme immaculé blanc comme neige.

    Elle resta pétrifiée, il avait vu... Il savait... Il... Il nettoyait la chambre ?? Oui, il était en train de se débarrasser des corps et des pots casser. Il nettoya parfaitement le sang au sol en ne salissant que ses gants. Il désigna ensuite la salle de bain et lui fit couler un bain. Il fit brûler ses vêtements, ne laissa aucune trace et depuis ce jour il obtient son entière confiance.

    La vie de la reine est depuis affreusement répétitive, elle tente tous les mardis de tuer le lapin noir et Alice en les invitant prendre le thé, elle se rend partout et joue les reine sans failles, quel ennuie...

    Pourrez-vous pimenter sa vie ?



- - - - - - - - - - - -

    well when you go, don't ever think i'll make you try to stay. and maybe when you get back, i'll be off to find another way. and after all this time that you still owe, you're still a good-for-nothing i don't know, so takes your gloves and get out. better get out! while you can. — I Don't Love You.


Dernière édition par Queen Of Heart le Lun 26 Juil - 11:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatarHi darling, i'm Queen Of Heart, nice to meet you. ♥
.


»Messages : 121

»How old are you : 20 years old.
»Where are you : In my castle.
»What's your job : I control everything, what else ?


Heart Card
»Your Quote: « The Mad Queen said; Off with his head, of with his head, of with his head ~ »
»Your Mood: My mood is your mood.

MessageSujet: Re: The Mad Queen said « Off with his head ! »   Jeu 22 Juil - 20:58

Parlons de vous

      Surnom :Trouvez-en un marrant !
      Age : Et toi ?
      D'où connaissez-vous le forum ? Dieu m'a appelé et m'a dit d'y aller o/
      What else ? Nespresso !

- - - - - - - - - - - -

    well when you go, don't ever think i'll make you try to stay. and maybe when you get back, i'll be off to find another way. and after all this time that you still owe, you're still a good-for-nothing i don't know, so takes your gloves and get out. better get out! while you can. — I Don't Love You.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hi darling, i'm Contenu sponsorisé, nice to meet you. ♥



MessageSujet: Re: The Mad Queen said « Off with his head ! »   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Mad Queen said « Off with his head ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Door :: Madland's People :: Présentations Validées :: NOBLES-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit