Partagez | 
 

 Opale is here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarHi darling, i'm Invité, nice to meet you. ♥
Invité



MessageSujet: Opale is here    Mar 31 Aoû - 17:18


Parlons d' Opale


    Feat } Heuuu une illustration de Kaori Minakami.
      Nom : Amethyst
      Prénom : Opale
      Age : 17 ans
      Classe sociale : Outsider
      Orientation sexuelle : Bi, car selon elle "on aime une personne pour ce qu'elle est, et pas pour son sexe."
      Comment (est-il) est-elle arrivé(e) ici ? :Elle a voulu fuir la violence de son père, en se réfugiant dans le parc de sa ville. Elle a vu un lapin d'un noir immaculé, elle adorait les lapins. Elle s'est mise en tête de le suivre, elle le trouvait des plus intriguant. Elle l'a vu partir dans un trou. Elle a regardé l'entrée du parc en pensant une dernière fois à son foyer et elle est tombée dans le trou. Elle est arrivée à Madland, la porte a disparu. Elle n'a éprouvé aucun regret. Elle a couru et est arrivée dans une forêt. (voir histoire pour les détails). Maintenant, cela fait trois jours qu'elle est arrivée ici, et son seul lui de vie, c'est la forêt. Elle est tombée sur Chester. Elle s'est faite aidée par ce chat, qui l'a aidée à survivre. Et maintenant ? Maintenant, elle vous attend pour un RP rempli d'aventures ! o/ /SORT/

Parlons de son physique

    Opale, elle a un petit corps. Elle est maigre, avec quelques légères formes, son teint est pale comme la lune grise. Elle a de longs cheveux blond très clairs. Soyeux, très doux au touché, tombants sur ses frêles épaules, attachés en deux tresses, maintenues par des rubans en soie blanche. Une petite bouche aux fines lèvres rosées, qui affichent un petit sourire (même quand elle est très heureuse), des petits yeux dorés avec peu de reflets, qui vous regardent d'un air innoçent, avec des cils assez longs noirs. Elle porte une robe blanche vaporeuse, courte jusqu'au bas des hanches, entourée d'un long ruban en dessous de sa petite poitrine, décorée avec quelques dentelles. Elle ne porte aucun bijou. Ses chaussures sont portées par des petits pieds frêles. Blanches, elles aussi, avec de minuscules talons, façon ballerines. Ses joues sont légèrement rosées. Ses ongles sont légèrement pourpres, bien taillés mais courts, sans aucune trace d'un quelconque rongement. A première vue, Opale paraît fragile, mais elle est forte et un de ses coups de poings pourraient vous fracasser les dents. Son seul problème : elle est hémophile. Dès qu'elle se fait une toute petite égratignure, son sang se met à couler à flots, mais jusqu'à présent, elle s'en est sortie. Elle a des jambes fines, un tout petit peu enrobées. Juste ce qu'il faut. A lire cette description, on pourrait penser que cette jeune fille a l'air d'une anorexique. Mais c'est faux. Opale respire la joie de vivre, bien que malheureuse, et est très jolie (ça vous me direz ça dépend des goûts).

Parlons de son caractère

    Opale, elle est douce. Elle est attentionnée avec les gens. Elle ne peut pas s'en empêcher, c'est dans sa nature, car elle se met toujours à la place d'une personne, même si elle la déteste. Quand quelqu'un va mal, même si c'est son ennemi, elle lui demande d'une voix tendre le problème. Cependant, elle est rancunière. Non pas quand vous lui faites quelque chose, ça, elle s'en fiche, elle subit toujours sans rechigner. Mais quand vous vous en prenez à quelqu'un à qui elle tient. La sentence peut s'avérer plus ou moins forte selon la personne à qui vous avez fait du mal. Attention ! Ca ne veut pas dire que vous avez le droit de faire n'importe quoi à Opale. Elle subit jusqu'à un certain niveau. Si vous dépassez les bornes, elle peut être violente. Magré ça, elle aime bien rire avec ses amis, c'est le genre de personne chaleureux. De sa vie, elle n'a jamais pleuré. Jamais versé une larme, même quand elle était malheureuse (ce qui arrivait assez souvent avec ses parents --> histoire) et elle est très énergique. Même si en fin de journée elle est fatiguée. Elle ne baisse pas les bras, du moins quand elle abandonne quelque chose, elle y revient toujours à un moment ou un autre. Bref. Opale est bizarre, lunatique (car oui elle change d'humeur souvent), voit toujours une part de bonté, même dans la plus cruelle des personnes (ce qui lui attire pas mal d'ennuis et de remarques venant de son entourage) et vous lui rendez service un jour, elle vous le rendra à vie. L'égoïsme n'est pas son point fort, elle a tendance à trop partager. La suite, à vous de découvrir.


Parlons de son histoire

    Son histoire, à Opale, il vaut mieux qu'elle vous la raconte elle -même.
    Je ne vais pas me présenter, car c'est déjà fait.
    Quand je suis née, j'ai gardé le nom de ma mère, Amethyst. Celle-ci m'a donné le prénom d'Opale. Ma mère, elle aimait bien les pierres précieuses. Elle était fière de son patronyme. Alors vous pensez bien que elle m'aurait appellée soit par "Emeraude" ou alors "Rubis" ou encore "Saphir" mais non. Elle a choisi Opale Bref. Chez elle je n'ai jamais ressenti une certaine affection de sa part. Les seules choses qu'elle m'offrait c'était des robes, et des costumes pour satisfaire son plaisir de me voir "déguisée". Ma mère était folle, un peu. Mon père, son seul centre d'intérêt, c'était de voir les gens souffrir. Quand il avait soif, et qu'il était en manque de sadicité, c'était à moi qu'il faisait du mal. Ca arrivait pas souvent, car dès que je voyais ses yeux noirs me fixer avec un sourire mauvais aux lèvres, je tremblais comme une feuille, et ma mère se dévouait à ma place. Mais chaque fois que ça s'est passé, j'étais obligée d'aller vite à l'hôpital, car je suis hémophile. Dès que je saigne, la moitié de mon sang se vide. Je m'en suis toujours sortie jusqu'à présent.
    Au niveau de l'école, j'avais quelques camarades avec qui je m'entendais bien, une grande amie depuis la maternelle avec qui je riais toujours, j'oubliais mon quotidien avec mes parents. Car je devais supporter des films d'horreurs, que mon père insistait pour que je regarde, qui me faisaient faire des cauchemars atroces, et ma mère qui me faisaient essayer pleins de costumes aussi extravagants les uns que les autres. Elle prenait soin de moi, me brossait les cheveux, m'achetait des vêtements (normaux) mais je ne pense pas qu'elle m'aimait vraiment... J'en avais pas l'impression. Enfin elle m'aimait, mais pas comme une mère. Comme une nounou.
    Puis un jour, ma mère me fit essayer une robe vaporeuse blanche (celle de la description physique), elle me fit des tresses. Elle avait voulu ajouter des bijoux à cet ensemble, alors elle est partie en acheter. J'ai attendu. J'ai attendu. Au bout d'un quart d'heure, toujours pas revenue. Je suis allée voir dans le salon. Mon père m'a regardé avec l'air qu'il affichait quand il était sur le point de voir une de ses victimes hurlant à l'Agonie. Il était sans cobaye. Au lieu de rester sur place à trembler, je me suis mise à courir juste à temps. Je me suis précipitée sur la porte de la maison : elle était verrouillée. J'ai tourné la clef en argent dans la serrure, ouvrant sauvagement la porte. Je me suis enfuie dans la rue, en robe courte. Je me suis arrêtée pour reprendre mon souffle dans le jardin public. Je ne savais pas si Papa était derrière moi. Soudain, j'ai vu un lapin. Un lapin noir. Il était magnifique, j'adore les lapins. Mais celui-là m'intriguait plus qu'autre chose. Il s'est mis à courir, et je l'ai suivi. Il a disparu au fond d'un trou. Je me suis arrêtée, et j'ai jeté un coup d'oeil à l'entrée du parc. J'ai repensé à mes parents. Après tout, je n'avais plus rien à perdre, si je saute dans le trou. Aucune tristesse ne me monta au coeur. Alors, j'ai fait exprès de tomber. C'était très profond, la chute était très longue. Brusquement, j'ai atteri par terre. La porte qui s'était ouverte en me laissant passer avait disparu. J'étais coincée ici ? TANT MIEUX ! J'ai couru, pour ne pas changer, je suis arrivée dans une forêt. Je me suis écorchée en me frottant contre une branche bien aiguisée. Aïe. Le sang s'est mis à couler, et je me reculais en essayant de me frayer un chemin, je suis tombée dans un cours d'eau. J'ai failli me noyer, je me suis évanouie. Mais par chance, en me réveillant j'étais dans la forêt. Je me suis levée. J'avais faim, il faisait nuit. Puis, en avançant je suis tombée sur une fille avec des oreilles, une queue... de chat. Elle avait l'apparence d'un chat. J'adore les chats. Elle m'a proposé son aide, et je l'ai accepté. Et ça fait trois jours que je suis ici, à Madland.


Parlons de vous


      Surnom : Ago, Ago-chan, etc. 8D
      Age : ... 8DDDDDDD
      D'où connaissez-vous le forum ? Du Cheshire Cat, mon ex-femme Cool /MEURT/
      What else ? Nespresso. ♥️ {C.} (même si normalement c'est Nespresso. çwç C : C'est parce que c'est pour la validation 8D)
Revenir en haut Aller en bas
Pop, Pop & Gum ♫
avatarHi darling, i'm Chester, nice to meet you. ♥
Pop, Pop & Gum


»Messages : 87

»How old are you : 18 !
»Where are you : Somewhere, only we know ~
»What's your job : Servante de Queenie. *w*


Heart Card
»Your Quote: Haha ! Tu m'vois... Tu m'vois plus ! o/
»Your Mood: Come dance with me ! ♫

MessageSujet: Re: Opale is here    Mar 31 Aoû - 17:38

    Welcome !

    Alors alors.
    Et bien...
    Je ne vois aucunes raisons de ralentir ta validation ! o/
    A part le fait que tu t'es plantée et qu'on ne tombe pas dans un trou avant de passer la porte de Madland, mais c'est pas bien grave.

    Présentation Validée > Outsiders

    Amuse toi bien !

- - - - - - - - - - - -

[ D O N ' T . T E S T . U S ]_____
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Opale is here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome in Madland :: Madland's Door :: Madland's People :: Présentations archivées-
Protected by Copyscape Online Plagiarism Detector 


Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com